Affaire Cheikh Béthio Thioune : Mésentente entre les tribunaux de Thiès et de Mbour

Les co-accusés de Cheikh Béthio Thioune qui avaient observé une grève de la faim pour protester contre leur détention préventive (6 ans), doivent prendre leur mal en patience. La date de leur procès n’est toujours pas fixée, comme promis par le président du tribunal de Grande instance de Thiès qui a joué la médiation.

0
73

Un problème d’incompétence se pose actuellement dans le dossier, informe le journal « Les Echos ». Avec la réforme de la justice, le Tribunal départemental de Mbour est devenue un Tribunal de Grande instance. Ce qui le rend compétent à juger l’affaire. D’autant que les faits, rappelle le journal, se sont passés à Médinatoul Salam, situé à l’entrée de Mbour.

Le Tribunal de Grande instance de Thiès réclame le dossier au motif que l’instruction du dossier s’est passé dans sa juridiction et qu’à l’époque des faits, c’est celle-ci qui a été compétente. Un débat qui bloque semble-t-il le dossier, qui pourtant avait été programmé déjà en avril dernier.

Dernièrement Cheikh Faye, Demba Kébé, Balla Diouf, Pape Hanne, Mor Talla Diop et autres ont observé une grève de la faim afin que leur procès soit programmé. Ils ne supportent pas que le guide des Thiantacoune hume l’air de la liberté depuis fort longtemps, alors qu’eux rongent leurs ongles en prison, comme si leur existence n’avait aucune importance. Ils doivent prendre ce mal en patience.

Pour rappel, ils ont été devant la Chambre criminelle pour jugement au même titre que Cheikh Bethio Thioune pour l’affaire du double meurtre de Médinatoul Salam.

Leral