ALERTE ! Les rides sur le front annonce des problèmes cardiovasculaires. Comment ?

Selon une étude très sérieuse, les personnes qui ont des rides profondes sur le front présentent dix fois plus de risques d’avoir des maladies cardiovasculaires que les autres.

C’est une étude qui risque d’inquiéter la majorité de la population. Des chercheurs de l’université de Toulouse ont présenté leurs résultats au Congrès ESC 2018 de Munich sur les rides. Selon eux, il existe une corrélation entre les rides du front et la santé cardiovasculaire des personnes.

Ce résultat a été obtenu après l’étude des sillons frontaux de 3 200 adultes âgés de 32, 42, 52 et 62 ans, qui sont tous en bonne santé. Ensuite, un classement a été réalisé selon le nombre et la profondeur des rides : de 0 (absence de rides) à 3 (traces nombreuses et profondes).

Dix fois plus de risques

233 participants sont décédés durant les vingt années qui ont suivi le début de l’étude. Ce que les chercheurs ont découvert ? Les personnes qui avaient le score de 1 étaient cinq fois plus susceptibles de mourir d’une maladie cardiaque. Pire, cela monte à dix fois plus pour celles qui avaient un score de 2 ou de 3. Plusieurs autres facteurs étaient pris en compte comme l’âge, le sexe ou encore le tabagisme et le cholestérol.

Mais pourquoi ce lien entre rides et pathologies cardiovasculaires ? Les scientifiques l’ignorent pour le moment. Une hypothèse est toutefois avancée : les rides pourraient être un marqueur d’athérosclérose (durcissement des artères) qui provoquent de nombreuses maladies comme des AVC et des infarctus. Dans le futur, si ces résultats sont confirmés, l’examen des rides du front pourrait devenir un moyen simple pour détecter les risques de maladies du cœur.