Anita: Une femme battante ( chapitre 4)

Anita: Une femme battante ( chapitre 4)

Matar, un mari attentionné qui pouvait lire dans l’attitude d’Anita  comme dans un livre ouvert, savait pertinemment que madame n’était  pas dans son  assiette mieux encore il pouvait deviner aisément que madame est tourmentée par quelque chose. Elle qui aimait tant rigoler et avait un don inné de detendre l’atmosphère, loin d’ être une personne taciturne mais plutôt tonitruante et qui savait mettre du fun dans sa vie. Une experte en bavardage qui change tout d’ un coup , il y a bien anguille sous roche.

-Chérie je m’ en vais faire des salutations et je te reviens vite. Matar
– entends moi on y vas ensemble bébé est réveillé comme ça elle va passer le bonjour à sa grand mère Codou. Anita.

A leur arrivée au salon , un silence ahurissant les accueille. Mareme et Mami  passionnées de novelas regardaient religieusement la télé. Elles n’ ont même pas entendu le bonjour de leur frère et d’Anita.
C’est finalement Mami qui rendait son salut à peine audible et Mareme faisait volte-face.
-Mais où sont-elles? Demanda  Matar
-Qui?   Répondait Mareme
– Maman et mère codou
– ah ok. Maman est parti raccompagner mère codou  prendre un taxi pour rentrer,oui oui
elle rentre bredouille chez elle le baptême n’a pas été fructueux pour elle, pas de terranga ni rien même pas  6yard de wax oh lala.

Mareme était d’une insolence à tuer un mort déjà mort et Mami une jeune fille pernicieuse et méchante. Matar n’a vraiment pas de chance , ses soeurs étaient de vraie vipères.
Anita ne s’est jamais autant sentie rabaisser de toute sa vie, sa dignité était bafouée et se sentait triste et misérable mais gardait toujours son sang froid. Elle adopta une attitude calme et posée face l’adversité de ses belles soeurs, son éducation de base ne la permettait pas de répondre à de telles inepties.
Matar en bon gentleman a pris sa femme par la main et ont tout bonnement quitté le salon sans piper mot.

Lire la suite du blog:http://crousscroussoverblog.com