ARABIE SAOUDITE : Choc après la découverte d’un cadavre au milieu d’une autoroute (vidéo)

Dans une Arabie saoudite frappée de stupeur et d’effroi, la découverte macabre d’un cadavre enveloppé dans une couverture, attaché à un lit et abandonné sur une autoroute de Abha, la capitale de la province d’Asir, constitue un fait criminel sans précédent qui n’a pas fini de hanter les esprits.


Qui a commis ce meurtre odieux et pourquoi avoir créé intentionnellement cette mise en scène sinistre et terrifiante ? Quelle est l’identité de la victime dont le corps, selon les premières révélations de la police, a été criblé de balles, et pour quelles raisons s’en est-on pris à elle ? Les questions se bousculent dans la tête de Saoudiens sous le choc, qu’ils appartiennent à l’élite locale ou gravitent dans les allées du pouvoir, qu’ils soient les hauts représentants de l’institution policière ou de simples sujets du royaume wahhabite.

L’affaire, unique dans les annales criminelles du pays, a mis Twitter dans tous ses états, les internautes saoudiens se disant à la fois abasourdis et horrifiés après avoir visionné les images montrant l’inimaginable et l’humainement insupportable.

L’enquête a été confiée à une unité spéciale, tandis que Zaid bin Mohammad Al Dabash, porte-parole officiel de la police du gouvernorat d’Asir, a tenu à apporter quelques précisions en conférence de presse : « Après examen de la dépouille par un médecin légiste, il ressort que la victime, un homme âgé d’une trentaine d’années, est décédée des suites de multiples blessures par balle », a-t-il déclaré, en indiquant qu’il aurait vraisemblablement franchi la frontière illégalement.