Arrêté en Arabie Saoudite : Alkaly Cissé condamné à 6 ans de prison et à 1,5 milliard CFA d’amende

Six (6) ans de prison ferme. C’est la peine infligée à l’homme d’affaire sénégalais, Alcaly Cissé par le tribunal d’Arabie Saoudite avec une amande de 1, 5 milliard de F Cfa. Il était poursuivi pour une affaire d’escroquerie de 2 milliards de CFA contre un milliardaire arabe.

La famille d’Alcaly Cissé peut pousser un ouf de soulagement. L’homme d’affaire a été jugé en Arabie Saoudite où il a été condamné à 6 ans de prison ferme. Il doit également payer une amande de 1, 5 milliard de F Cfa. Ses avocats, Mes Abdoulaye Tine et Assane Dioma Ndiaye qui ont fait face à la presse, ont informé qu’ils vont interjeter appel à la Cour d’appel de la Mecque.

Me Abdoulaye Tine de rassurer qu’ : «n’il y aura pas de décapitation ». Il renseigne toutefois que son client «est très malade, il souffre d’un cancer de la prostate à un stade très avancé et, il ne parvient pas à faire correctement ses visites médicales», déplore l’avocat.

«S’il ne paie pas la totalité de la somme due, il ne rentrera pas au Sénégal», précise Me Assane Dioma Ndiaye qui demande à l’Etat du Sénégal de l’assister. Avant de lancer un appel aux autorités sénégalaises pour qu’elles réaffirment les principes de diplomatie.

Alkaly Cissé souffre d’un cancer de prostate et sa famille interpelle l’État

Le prévenu est à quelque mois de d’éponger sa peine car il a déjà purgé 5 ans et quelques mois. Le comble c’est qu’il doit payer 1 milliard 500 millions à la partie civile pour tout préjudice causé. Et la justice saoudienne dit clairement que s’il ne paye pas cette somme, il ne quittera pas l’Arabie saoudite. Ce qui justifie que sa famille lance un appel à l’aide à l’Etat. En plus, il est âgé de plus de 70 ans. Selon me Assane Dioma Ndiaye, son avocat, si cette somme n’est pas réglée, il risque de mourir en Arabie Saoudite d’autant plus qu’il souffre du cancer de la prostate très avancée.

“On demande la protection du consulat car il a l’obligation de secourir son citoyen. Pour des raisons humanitaires et surtout que l’Etat à l’obligation de lui venir en aide. Et sa famille n’a pas les moyens de payer les dommages. Déjà pour constituer c’était une énorme difficulté. Il a fallu même que le consulat s’engage à payer les frais de logement afin de les aider. C’est pourquoi l’Etat du Sénégal doit y faire quelque chose”, dixit la robe noire.

La justice sénégalaise remise en cause

Toutefois, la souveraineté judiciaire sénégalaise est remise en cause sur le plan international car selon la défense, l’affaire d’escroquerie d’AlKaly Cissé a déjà été jugée. ” On ne doit pas accepter d’être remise en cause sur le plan International », souligne Me Ndiaye.