Attaque au couteau à Paris : un individu arrêté, la chronologie des faits

Armé d’un couteau et d’une barre de fer, un individu a attaqué des passants le long du quai de la Loire, dans le nord de Paris. Sept personnes ont été blessées dont quatre grièvement. Le suspect, qui serait d’origine afghane, a été interpellé.

Dans la nuit du 9 au 10 septembre, un homme a été interpellé après avoir attaqué des passants au moyen d’un couteau et d’une barre de fer, dans le XIXe arrondissement de Paris, le long du quai de la Loire. Sept personnes ont été blessées, dont quatre grièvement. L’assaillant serait de nationalité afghane, selon une source proche de l’enquête citée par l’AFP.

«Rien ne permet à ce stade de retenir le caractère terroriste de ces agressions», a fait savoir une autre source citée par l’AFP. A l’antenne de RTL, Loïc Travert, du syndicat Alliance Ile-de-France, a lui aussi estimé qu’il était «beaucoup trop tôt» pour dire s’il s’agissait ou non d’un acte terroriste. «On n’a pas sa version, on n’a pas la version de nombreux témoignages et on n’a pas de revendication», a-t-il commenté.

Des policiers sont sur les lieux de l’attaque, dans le nord de Paris, où un agresseur de nationalité afghane a blessé sept personnes dans la nuit du 9 au 10 septembre 2018.

Chronologie des faits selon les premiers éléments d’information

A l’antenne de BFMTV, un témoin a décrit le début de l’attaque, mettant en avant un nombre important de personnes à terre alors que, selon ses termes, «un mec [était] en train de courir avec un couteau de 40 centimètres». Selon ce même témoin, la scène aurait duré moins de dix minutes.

Un vigile du cinéma MK2 devant lequel s’est produite l’attaque, a expliqué que l’individu a été poursuivi par deux hommes qui tentaient de l’arrêter. «Il avait une barre de fer en main et l’a jetée sur ses poursuivants, puis a sorti un couteau», a rapporté un témoin à l’AFP.

Une des personnes ayant tenté de l’arrêter l’aurait visé à la tête avec une boule de pétanque, selon un témoignage rapporté par BFMTV. Mais l’assaillant aurait toutefois réussi à quitter les lieux pour se retrouver dans une impasse où il s’en est pris à deux touristes anglais, avant d’être interpellé, inconscient, par la Brigade anticriminalité (BAC).

Des vidéos tournées sur les lieux de l’attaque ont d’ores et déjà été publiées sur les réseaux sociaux alors qu’un périmètre de sécurité était mis en place par la police.

Une enquête a été ouverte pour «tentative d’homicides volontaires». Les investigations ont été confiées à la police judiciaire. On connaît pour le moment peu de choses du profil de l’assaillant, inconscient depuis son interpellation et désormais hospitalisé. On sait cependant qu’il est âgé d’une trentaine d’années et portait sur lui au moment des faits des papiers afghans. Il était inconnu des services de police.

 

Source : RT