Bourses des étudiants : Amadou BÂ avait émis le chèque depuis le 30 Avril passé

Libération à levé le voile sur l’affaire des bourses qui a abouti à la mort de Mouhamadou Fallou Sène, étudiant tué par balle dans des affrontements à l’Ugb. En réalité, le Trésor public, département du Ministre Amadou Bâ, a débloqué cinq milliards de francs Cfa le 30 avril 2018 pour le paiement des bourses universitaires et 1 milliard le 11 mai 2018.

0
75

En clair, le journal déculpabilise les hommes du ministre Amadou Bâ dans le retard enregistré dans le paiement des bourses.

Néanmoins, le Chef de l’Etat a engagé le Gouvernement à faire, dans les meilleurs délais, toute la lumière sur les causes du retard des paiements, à l’origine des manifestations qui ont occasionné cette mort inacceptable, afin de situer toutes les responsabilités. Les principaux responsables sont connus. Il s’agit des ministres de l’Enseignement supérieur et son homologue des Finances.

A cet effet, le Président de la République a fait diligenter une mission de l’Inspection Générale d’Etat (IGE), afin de faire le point sur le système et les procédures de paiement des bourses d’études.

Le Chef de l’Etat rappelle au Gouvernement,  » l’impératif de prendre toutes les dispositions requises pour faciliter le paiement effectif des bourses d’étude allouées aux étudiants Sénégalais à bonne date, au regard de la priorité sociale absolue qu’elles constituent « .

En clair, le Président Sall va dans les prochains jours, couper des têtes.

PARTAGER