CAN 2019 : Les lions du Sénégal affrontent les crocodiles du Soudan

L’équipe  du Sénégal  retrouve, ce samedi 13 octobre,  son public du stade Léopold Sédar Senghor pour les besoins de la 3e journée des éliminatoires de la Can «Cameroun 2019». Les Lions feront face au Soudan avec l’objectif  de renouer  avec la victoire qui les fuit depuis trois matchs.  Ce qui devrait leur permettre de se racheter du nul décevant concédé  lors de leur dernier déplacement à Madagsacar mais surtout, de faire un pas décisif vers la qualification.

L’équipe du Soudan sera au menu du Sénégal ce samedi, au stade Leopol Senghor, dans le cadre de la 3e journée des éliminatoires de la Can 2019. Au sortir de la Coupe du monde et d’un détour à Antananarivo soldé par un match nul, les  Lions retrouvent cet après midi (19h),  leur public pour un match décisif pour la conservation du leadership du groupe A que le Sénégal partage actuellement avec l’équipe de Guinée équatoriale.

Accrochés par les Bareas (2-2), avec un contenu presque indigne d’une équipe mondialiste, les Lions ont 90 minutes pour se racheter, convaincre ; mais également, démontrer qu’ils ont l’étoffe d’une équipe qui aspire à monter finalement sur le toit de l’Afrique lors du prochain rendez vous continental. Pour nombre  d’observateurs, ce n’est ni le talent, ni le potentiel qui manque. Il suffit tout simplement de trouver la bonne alchimie dans l’animation.

D’autres diront que la clef est d’avoir un «tueur» en attaque et devant le but. En opérant des changements dans son effectif, avec l’intégration des milieux terrain Sidy Sarr,  Pape Amath Diédhiou, le coach Aliou Cissé va sans doute, dans le sens de densifier le secteur du milieu avec des joueurs capables, aussi bien de défendre, d’animer le jeu et de faire la dernière passe.  En forme depuis le début, Mbaye Diagne a apporté un supplément d’âme à l’attaque des Lions déjà bien lotie.

ALIOU CISSE POUSSE A REAJUSTER SES PLANS

Avec l’absence des deux défenseurs centraux que sont Salif Sané, Kalidou Koulibaly, ou encore le latéral droit, Lamine Gassama, le coach des Lions n’a cependant pas une grande marge de manœuvre dans les choix avec cette cascade de forfaits déclarés, et pas des moindres, dans l’axe de la défense. Au point qu’il est contraint de trouver des solutions de rechange dans son dispositif et  d’aligner  une paire défensive inédite qui pourrait suppléer aux titulaires de ce poste névralgique.  Dans cette option, il n’a pas manqué de rappeler au pas de charge l’ancien défenseur central des Lions U23, Pape Djibril Diaw et le latéral gauche de l’Ogc  Nice, Racine Coly. Sans compter le retour au premier plan du défenseur bordelais, Youssou Sabaly, forfait lors du dernier match contre Madagascar.  La balle et désormais dans le camp des Lions.

DES LIONS DETERMINES POUR LES 3 POINTS

Après quatre jours de préparation entamée depuis lundi dernier à Dakar, le capitaine Kouyaté et Sadio Mané sont conscients qu’une victoire sera très précieuse. Ils ont tous affiché leur détermination d’empocher les trois points à Dakar et de faire un pas décisif vers la qualification. Il faudra toutefois, prendre  en compte l’état de la pelouse de Léopold Sédar Senghor peu apprécié des joueurs.

Trois jours après le match de Dakar, Lions et  Crocodiles du Nil vont se retrouver à Khartoum pour le match retour (le 16 octobre). Avec quatre points (+3) au compteur, le Sénégal, rappelle- t-on, occupe la tête du groupe A, devant  l’équipe de Madagascar (4 points + 2) et la Guinée Equatoriale (3 points – 2). Le Soudan reste encore à la dernière place avec zéro point.