Commissaire Boubacar SADIO : « ni Karim Wade, Ni Khalifa Sall ne seront candidats »

0
38

Invité de l’émission « Opinion » sur Walf fm, ce dimanche 13 mai 2018, le Commissaire de préciser : « Avant qu’on arrête Khalifa (Sall), je suis venu voir un de ses collaborateurs pour lui dire qu’il sera arrêté.  Il sera maintenu dans les liens de la détention. Et, il sera condamné pour l’empêcher de se présenter à l’élection présidentielle. C’est ce qui va se passer. C’est une analyse de quelqu’un qui s’y connait et qui maîtrise très bien le contexte politique du Sénégal et qui dispose d’informations. »

Poursuivant, le commissaire divisionnaire de classe exceptionnelle à la retraite invite Wade à être « plus stratège ». « C’est suicidaire de dire qu’on a qu’un plan A (Karim). Quand on est stratège, on a beaucoup de plans ».

A propos du Policier gifleur: « ce n’est pas ce qu’on lui a appris à l’école de police»

Le commissaire divisionnaire de classe exceptionnelle à la retraite par ailleurs ancien Directeur général adjoint de la police nationale, après Karim Wade et Khalifa Sall, revient sur l’épisode du policier gifleur. Les faits se sont produits le vendredi 23 févier 2018 à la gare routière de Ziguinchor. Le policier en service avait administré une gifle à un motocycliste communément appelé « Jakarta-man ». Boubacar Sadio qui s’en désole dans « Opinion » sur Walf Fm, précise que « ce n’est pas ce qu’on lui a appris à l’école de police où on inculque beaucoup de notions allant dans le sens de respecter la dignité du citoyen ».

Mais, relève-t-il, « il n’est pas exclu de rencontrer ce genre de ça » « Parce que, ce sont des groupes d’individus, qui n’ont pas les mêmes origines sociales, ils ne sont pas formatés de la même manière, chacun vient avec son éducation. Et quelque fois, ce n’est pas foncièrement que la police peut changer cela. C’est des incartades, des comportements déviants qu’il faut dénoncer parce que ce n’est pas du ressort d’un policier de faire de la violence physique sur un citoyen », tranche-t-il.

 

PARTAGER