Découverte macabre à Grand-Thies : un sachet retrouvé avec une jambe humaine

Une curieuse découverte a été faite hier, au cimetière Madocki de grand-Thiès, après la prière du vendredi. une jambe a été retrouvée à l’entrée du cimetière, enveloppée dans un sachet bleu.

0
39

Un fidèle qui était parti faire des prières, a découvert une jambe, enveloppée dans un sachet bleu et déposée non loin de l’entrée du cimetière. Si la jambe est celle d’une personne adulte, la provenance est aussi floue. Elle a été coupée au niveau du tibia, avec une bande enveloppant la cheville. A en croire le reporter de l’As, il y avait également une main. Le commissaire et le procureur ont fait procéder à l’ensevelissement sur place.

A la suite de cela, lesdits organes ont été enterrés sur place. Cela ne peut provenir que de l’hôpital. D’autant que chaque fois qu’il y a une amputation, une procédure administrative bien déterminée est enclenchée pour enterrer le membre amputé. Pour l’heure, les supputations vont bon train.
La nouvelle s’étant répandue comme une traînée de poudre, tous les riverains ont pris d’assaut les lieux.
Selon le gardien du cimetière Amadou Diallo, un registre des opérations d’inhumation est
tenu depuis 2016. Et depuis lors, aucune inhumation n’est permise sans la présentation d’un certificat en bonne et due forme, même s’il s’agit d’un organe humain.

Le gardien du cimetière signale qu’il n’y a aucune inhumation sans la présentation d’un certificat en bonne et due forme, même s’il s’agit d’un organe humain que l’hôpital peut faire transférer en cas d’amputation.

Le mystère est encore épais et une enquête a été ouverte.

PARTAGER