RETRANSMISSION DU MONDIAL 2018: le CNRA s’en mêle, GFM contre attaque

0
66

Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) a mis en garde, vendredi, contre « toute retransmission ou diffusion illégale » des matchs de la Coupe du monde qui démarre le 14 juin, annonçant des sanctions pouvant même aller « jusqu’au retrait de la licence ». A la suite de ce communiqué du CNRA pondu hier, le Groupe Futur Média sort un autre communiqué pour rappeler que cette mesure ne le concerne pas. La guéguerre entre les chaînes nationale RTS et privée TFM est loin de connaître son épilogue

« La retransmission ou la diffusion des compétitions sportives internationales est conditionnée par l’acquisition de droits qui y sont relatifs », écrit l’instance de régulation dans un communiqué.

Elle signale qu’en conséquence, « les chaînes ne bénéficiant pas d’autorisation de commercialisation ou de diffusion, doivent respecter les droits des opérateurs qui ont l’exclusivité de distribution et/ou de diffusion des matchs ».

Le CNRA « appelle donc les éditeurs et opérateurs audiovisuels à s’interdire toute retransmission ou diffusion illégale des compétitions de la Coupe du monde de football Russie 2018 ».

Le communiqué signale que « le non-respect des règles relatives à la concurrence expose les contrevenants à des sanctions pécuniaires, allant de deux à dix millions de francs CFA, ainsi qu’à une suspension temporaire des émissions ».

Du côté de la TFM, le communiqué rétorque : Le Groupe Futurs Médias note que le CNRA est dans son rôle. A l’approche de chaque événement majeur, il rappelle les fondamentaux du droit. Ce qui est légitime.
Le Groupe Futurs Médias indique,  toutefois, qu’il  ne se sent aucunement concerné par ce communiqué.
« Nous confirmons qu’Econet, détenteur exclusif des droits sub-sahariens de la coupe du monde de football Russie 2018, avec l’approbation de la FIFA, a autorisé Kwesé Free Sport à être le 2ème diffuseur de la Coupe du Monde de Foot ball au Sénégal.
Ce partenariat a été rendu possible grâce à l’accord entre ANTV SAS, le Groupe Futurs Médias et Econet.
En conséquence, la Coupe du Monde de football 2018 sera diffusée par le Groupe Futurs  Médias sur ses antennes.

PARTAGER