Drame du Stade Demba Diop : La Cour suprême ordonne la libération de Bara Fall

La Cour suprême de Dakar a ordonné mercredi la libération de Bara Fall, un jeune garçon de 19 ans arrêté pour apologie du crime, au lendemain du drame du stade Demba Diop de Dakar qui a fait 8 morts le 15 juillet 2017, a appris APA de sources médiatiques.Intervenant sur la sur la Radio futurs médias (Rfm, privée), son avocat Me Moussa Sarr a salué cette décision qu’il considère comme « deuxième chance » donnée à son client, auteur d’une « erreur de jeunesse».

Le supporter se réjouissait de la mort des Mbourois lors du drame survenu au Stade Demba Diop, lors de la finale entre l’Us Ouakam et le Stade de Mbour, suite à un commentaire sur facebook. “On s’en fout. Ils ont bien eu ce qu’ils méritent, 9 morts, tous Mbourois. Je suis fier d’être Ouakamois”, avait-il écris. Ce qui lui avait valu d’être condamné pour apologie du crime.

“Dans l’affaire de l’Uso, Bara Fall n’était pas au stade. C’est un garçon qui vient de sortir de la majorité, il a moins de 19 ans. Dans les réseaux sociaux, il s’amusait, il était dans une sorte d’insouciance. Il a envoyé ce message. Aujourd’hui, la Chambre criminelle de la Cour suprême l’a libéré, parce que nous avions déjà obtenu sa liberté provisoire devant la Chambre d’accusation mais le Parquet avait fait un pourvoi. Ce qui était suspensif “, tempère son avocat, Me Moussa Sarr.

Soulagée, la robe noire a soutenu sur la Rfm, que “cela va permettre au garçon de reprendre les cours parce qu’il devait faire la Seconde”. D’autant que, “c’est un tout jeune à qui on devait donner une chance de reprendre sa place dans la société et permettre à ses parents et la communauté de continuer son éducation”.