EUROPE : Les superbactéries tuent environ 33 000 personnes chaque année (Rapport)

La « Morbitié » de ces superbactéries est équivalent à celui de la grippe, de la tuberculose et du VIH / sida combinés, selon le Centre européen pour la prévention et le contrôle des maladies (ECDC), qui a mené la recherche.

Ces décès sont une « conséquence directe d’une infection due à une bactérie résistante aux antibiotiques », selon les auteurs du rapport, publié lundi dans le Lancet Infectious Diseases.
Les scientifiques estiment qu’environ 70% des bactéries à l’origine de l’infection résistent déjà à au moins un antibiotique qui serait autrement utilisé pour le combattre. Cela a conduit au développement de superbactéries – des bactéries devenues résistantes aux principaux antibiotiques utilisés à leur encontre – qui représentent une menace majeure pour les soins de santé dans le monde.

L’étude portait sur cinq types d’infections causées par des bactéries résistantes aux antibiotiques dans l’Union européenne et dans l’Espace économique européen.
Les États-Unis ont vaincu les super-punaises de Kaboul au sein de l’armée, mais les populations locales luttent toujours

Les États-Unis ont vaincu les super-punaises de Kaboul au sein de l’armée, mais les populations locales luttent toujours.

Les trois quarts des personnes touchées sont dues à des infections associées aux soins de santé – en d’autres termes, les personnes ont contracté la maladie alors qu’elles étaient soignées dans un établissement médical. Par conséquent, les scientifiques estiment que l’impact de ces superbactéries peut être considérablement réduit par « des mesures adéquates de prévention et de contrôle des infections, ainsi que par la gestion des antibiotiques », selon le rapport.

Géographiquement, la situation était pire en Italie et en Grèce, environ un tiers des décès enregistrés se produisant en Italie.

Les chercheurs ont déclaré: « Même si l’on considère sa population nombreuse et vieillissante, il est à noter qu’environ un tiers des décès dus à des infections par des bactéries résistantes aux antibiotiques dans l’UE et l’EEE ont eu lieu en Italie. »
La recherche a révélé que les victimes comprenaient des personnes de tous âges, bien que les nourrissons et les personnes âgées se soient révélés les plus vulnérables à l’infection.

Près de deux cas sur cinq sont causés par des bactéries résistantes aux antibiotiques les plus puissants. Le phénomène « est préoccupant car ces antibiotiques sont les dernières options de traitement disponibles », a déclaré l’ECDC dans un communiqué. « Quand ils ne sont plus efficaces, il est extrêmement difficile, voire impossible dans de nombreux cas, de traiter les infections. »