Idrissa Seck : Un homme juste et droit. (RÉPONSE À IBRAHIMA SÈNE)

0
30

Il est des moments, dans la vie d’une nation, d’un peuple ou d’une communaute pendant lesquels, l’usage de la raison basée sur des valeurs dont notre humanisme se réclame: tolérance, pardon, compréhension, capacité de raisonner et de faire triompher le dialogue, demeure impératif pour s’élever au dessus des contingences politiques et des oppositions crypto-personelles pour préserver l’unité et la cohésion nationale.

Nos vivons un de ces moments et tout se passe comme s’il existait une perte de confiance dans la capacité de ces valeurs à organiser notre vision de la nation et sa marche pour plus d’harmonie. À la raison, nous sommes enclins de dire que la nation est devenue orpheline, sans guide ni repères.

Après une semaine de lynchage médiatique d’un fils de la nation et honnête citoyen, en mettant en cause ce qu’il a de plus profond: sa foi en Dieu et en la religion musulmane, ce qu’il chérit plus que toute autre chose dans cette existence, lire Mr. Ibrahima Sène dans sa contribution du 31 Mai 2018 et le voir accuser Idrissa Seck “d’instrumentaliser le mouridisme à des fins politiques” fait froid au dos. Ces propos sont légers, irresponsables et dangereux; de surcroit, ils ont été articulés dans un momentum qui traduit une absence notoire de courage de son auteur.

Mr. Ibrahima Sène est certainement le seul Sénégalais qui ignore que Mr. Idrissa Seck a toujours été un chantre de la tolérance, de la concorde, de l’unité et la cohésion nationale; précisant toujours que l’histoire de notre nation doit assumer une triple fonction: affirmer nos identités; garantir une continuité et conforter une communauté de destins.

Pour rappel, nous reprendrons ici ses propos, tenus le 18 Mars, 2017 à Tivaouane, alors qu’il venait de présenter ses condoléances à Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine. “Nous avons écouté son message. Nous en retenons ce que sa mission lui impose de veiller à l’unité et à la cohésion nationale. C’est une responsabilité qui nous incombe à tous. C’est le bien le plus précieux du peuple Sénégalais. Que ce peuple soit a l’abri de toute tension confessionnelle, de tension confrérique, de tension ethnique comme de tension politique. La responsabilité de tout leader politique est de ne pas déchirer, de ne pas déchiqueter le tissu national, d’en conserver la cohésion, d’en conserver l’unité.”

Une posture prémonitoire qui rend difficilement acceptable la proposition de Mr. Sène.  Encore moins acceptable est sa tentative de faire dire à Idrissa Seck que c’est Macky Sall qui est derrière cette cabale pour le combattre politiquement. Une telle proposition ne vous élève pas Mr. Sène au rang auquel vous aspirez. Jamais, vous ne pourrez produire une preuve de ce que vous avancez.

Idrissa Seck est un homme qui a toujours fait preuve d’un courage politique exceptionnel. À ce pouvoir, face auquel vous avez fait acte de lâche soumission, il a toujours opposé un fier refus et sans détour ni masque, mène et continuera de mener des combats de principes pour la survie et la sauvegarde de la patrie mère et de ses intérêts. Il fera toujours face, et avec le peuple à ses côtés, quel que soit l’adversaire et d’où qu’il vienne.

L’évidence, que vous n’avez pas le courage d’admettre et ni la force d’affronter, réside dans la lucidité et le bon sens de millions de citoyens Sénégalais qui flairent et voient dans cette campagne, savamment orchestrée, des relents politiques. Vous avez ainsi, donneurs d’ordre et exécutants de cette sale besogne, exhibé une semaine durant, une dimension symbolique de notre nation à la fois exécrable et dégoulinante. Comme par ailleurs, nous a inspiré de dégoût le fameux dessert du Président Macky Sall. L’histoire retiendra et notre mémoire se construira.

Alors, Mr. Le Président du Conseil d’Administration, que reste il de vos propos?
Élucubrations et tentative de masturbation intellectuelle pour salir un homme afin de plaire au Roi. On ne saurait vous prendre au sérieux.
Idrissa Seck est un homme juste et droit dont la foi et la piété ne peuvent être mises en cause.

Moussa Signaté 
New Jersey, USA

PARTAGER