IMPORTATION DE POULETS : L’Etat du Sénégal persiste à ouvrir le marché à la concurrence internationale malgré les inquiétudes des acteurs

0
22

On s’achemine vers la fin de l’interdiction d’importation de poulets ou de cuisses de poulets, une mesure jusqu’ici en vigueur au Sénégal.

Le gouvernement a décidé d’ouvrir le marché des poulets à la concurrence internationale. L’information est confirmée par le directeur de cabinet du ministre du Commerce, Augustin Faye. Le Sénégal, justifie-t-il dans l’As, est dans l’obligation de respecter les règles communautaires (Uemoa) et celles de l’Organisation mondiale du commerce. Par conséquent, il va s’ouvrir à la concurrence qui représente sans doute une menace pour les petits producteurs locaux, note L’As dans ses colonnes.

Mais à en croire Augustin Faye, la levée de l’interdiction permettra la modernisation de la filière avec l’implantation d’unités industrielles.

Un avis loin d’être partagé par l’activiste Guy Marius Sagna. Dans une sortie relayée dans nos colonnes la semaine dernière, il mettait en garde le gouvernement contre la levée de cette interdiction sur l’importation de volailles de l’étranger, une menace pour la filière locale selon lui.

« Si nous laissons le président Macky Sall permettre l’entrée de ces importations de poulets, 50 000 emplois directs vont être menacés dans la filière avicole », alertait Guy Marius Sagna.

PARTAGER