Jamal Khashoggi : une disparition de plus en plus inquiétante. Qui était-il ?

Des médias turcs ont publié pour la première fois des images de vidéosurveillance montrant le journaliste saoudien Jamal Khashoggi disparu depuis le 2 octobre.

Sur ces images, de prétendus agents des services de renseignement saoudien entrent et sortent de Turquie via l’aéroport d’Istanbul.

M. Khashoggi, critique de la monarchie saoudienne, est entré au consulat d’Arabie saoudite à Istanbul le 2 octobre et a disparu depuis.

Les autorités turques ont déclaré que M. Khashoggi a été tué. L’Arabie Saoudite nie toute implication.

Que montre les images de vidéosurveillance ?

Diffusées par la chaîne turque TRT World, ces images montrent des véhicules se dirigeant vers le consulat et des groupes de saoudiens entrant en Turquie via l’aéroport d’Istanbul. Ils s’enregistrent dans des hôtels puis quittent le pays.

Des enquêteurs turcs examinent deux jets saoudiens qui ont atterri à l’aéroport le 2 octobre. La vidéo montre des avions sur le tarmac.

M. Khashoggi s’est rendu au consulat afin de finaliser son divorce et ainsi pouvoir épouser sa fiancée turque, Hatice Cengiz.

Sur une vidéo, on le voit entrer dans le consulat tandis que sa fiancée l’attend à l’extérieur.

Sa fiancée turque, Hatice Cengiz.Copyright de l’imageGETTY IMAGES
Image captionSa fiancée turque, Hatice Cengiz.

Le journal turc Sabah explique avoir identifié 15 membres d’une équipe de renseignement qui pourraient être impliqués dans la disparition du Saoudien.

Dans le cadre de son enquête, la police aurait passé au peigne fin 150 caméras de sécurité.

Certains médias locaux ont également rapporté que M. Khashoggi aurait pu être enlevé.

La Turquie a annoncé qu’elle effectuerait une perquisition au consulat d’Istanbul, tandis que le ministère des Affaires étrangères d’Arabie saoudite a déclaré que son pays était « ouvert à toute coopération ».

La Turquie a annoncé qu'elle effectuerait une perquisition au consulat d'IstanbulCopyright de l’imageGETTY IMAGES
Image captionLa Turquie a annoncé qu’elle effectuerait une perquisition au consulat d’Istanbul

Qui est Jamal Khashoggi ?

Critique du prince héritier Mohammed ben Salman, M. Khashoggi s’était réfugié aux États-Unis et écrivait des éditoriaux pour le Washington Post.

Ancien rédacteur en chef du journal al-Watan et de la chaîne de télévision télévisée saoudienne Saudi TV, il a longtemps été considéré comme un proche de la famille royale saoudienne. Il a même joué le rôle de conseiller auprès de hauts responsables saoudiens.

Mais après l’arrestation de plusieurs de ses proches, sa rubrique publiée par al-Hayat a été annulée par le journal et on lui aurait défendu de tweeter.

Critique du prince héritier Mohammed ben Salman, M. Khashoggi s'était réfugié aux États-Unis et écrivait des éditoriaux pour le Washington Post.Copyright de l’imageGETTY IMAGES
Image captionCritique du prince héritier Mohammed ben Salman, M. Khashoggi s’était réfugié aux États-Unis et écrivait des éditoriaux pour le Washington Post.

Quelles sont les réactions internationales ?

Mardi dernier, le président américain Donald Trump a déclaré qu’il n’avait pas encore parlé avec les autorités saoudiennes à propos de la disparition du journaliste mais qu’il le ferait « à un moment donné ».

Le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, a appelé l’Arabie saoudite à « soutenir une enquête approfondie » et à « faire preuve de transparence « .

Les experts de l’ONU ont exigé une « enquête indépendante et internationale ».

La semaine dernière, le prince héritier saoudien Mohammed a déclaré à Bloomberg News que son gouvernement  »voulait vivement savoir ce qui lui était arrivé ».

Le frère du prince héritier et l’ambassadeur d’Arabie saoudite aux États-Unis ont insisté sur le  »non-fondement » des allégations autour de la disparition du journaliste.