Japon-Sénégal (2-2) : les « Lions » manquent à 2 reprises de se qualifier; résumé et images

0
34
Acculé par une séduisante équipe du Japon, le Sénégal n’a pu sortir vainqueur du choc de la 2e journée de la Coupe du monde 2018, dans le groupe H, à l’Arena d’Ekaterinbourg. Les « Lions » devront patienter lors du 3e match pour tenter de décrocher la qualification pour les huitièmes de finale.

Après une première victoire devant la Pologne, le Sénégal était attendu pour confirmer son bon début de compétition. Mais, il fallait le faire face à des Japonais qui avaient aussi cette même ambition : gagner e passer en huitièmes. Dans un Aréna d’Ekaterinbourg plein à craquer, les deux formations n’ont pas perdu du temps pour offrir du beau spectacle au public.

Un Sénégal à double visage

Les premières minutes ont été intenses grâce à des Sénégalais qui ont bien débuté la partie par des offensives. Dominateurs dans les 15 premières minutes, les Sénégalais le prouvent. Suite à un centre de Moussa Wague venu de la droite, le ballon mal dévié par un défenseur japonais, Sabaly tout seul derrière l’intercepte et frappe. Cette dernière mal repoussée par le portier Kawashima, Sadio Mané qui était encore capitaine du soir, était juste à quelques centimètres, ouvre le score par son genou (12’). La chance lui a souri.

Bien entrés dans le match, les « Lions » poursuivent leur domination, mais se font peur sur quelques contres des Japonais. Sans complexe, le Japon ne lâche rien. Takashi Inui enroule le ballon suite à une frappe du droit (32’) et permet à ses partenaires de revenir au score (32’).  Une égalisation qui a permis aux Samouraïs Bleus de prendre le match en main, en mettant en difficulté le Sénégal lors des 30 dernières minutes de la première mi-temps. Obligés de réagir, les Sénégalais se reprennent petit à petit mais c’était sans effet malgré une occasion franche manquée par Mbaye Niang qui bute sur le portier adverse. Après une première période en demi-teinte le Sénégal file alors dans les vestiaires avec ce résultat nul (1-1).

Des Japonais séduisants

Au retour, le Japon confirme ses bonnes 30 dernières minutes. Les Samouraïs Bleus font douter les « Lions » par leurs nombreuses offensives marquées par un séduisant, transmis vers l’avant. Mais Khadim Ndiaye était là pour sauver les meubles.

De leur côté, les hommes d’Aliou Cissé tentent le tout pour le tout pour reprendre l’avantage. Très courageux, Mbaye Niang  n’arrive toujours pas à atteindre son but.

En manque de concentration, le Sénégal a failli encaisser un deuxième but suite à une mauvaise passe en arrière de Pape Aliou Ndiaye. Heureusement que l’attaquant japonais a loupé sa frappe.  Quelques minutes plus tard, l’attaquant nippon Takhasi Inui trouve la barre transversale (63’). Les « Lions » sont plus que jamais effrayés. Néanmoins ils se rebiffent suite au deuxième but signé Moussa Wague. Seul au second poteau, l’arrière droit trouve la faille sur une passe en retrait de Mbaye Niang à la 70e minute de jeu. Le Sénégal reprend l’avantage mais ce n’était que d’une courte durée puisque le nouveau rentrant, Honda a remis les pendules à l’heure à la 78e minute de jeu suite à un mauvais renvoi du gardien de but Khadim Ndiaye.  Dès lors,  les deux équipes se neutralisent (2-2) mais la rencontre est toujours plaisante. Japon et Sénégal poussent pour tenter de décrocher la victoire synonyme de qualification en huitièmes de finale. Mais, le score n’a pas évolué et au final, ils font tous un pas vers l’avant d’autant qu’ils avaient remporté leur premier match. A l’heure actuelle, ils comptabilisent chacun 4 points avant la dernière journée qui sera déterminante.

IGFM

PARTAGER