La diaspora dit « Non » à une Place de l’Europe à l’île Gorée

Suite et pas fin de l'affaire de la polémique autour de l'inauguration, le 10 mai dernier, de la Place de l'Europe à Gorée, par les autorités de la cité insulaire. Une affaire qui a défrayé la chronique et suscité une indignation de panafricanistes au Sénégal, et désormais au sein de la diaspora où un collectif international dénommé "Non à une place de l'Europe à Gorée" a vu le jour. Ses membres feront face à la presse, ce samedi, à Dakar.

0
51

À les en croire, « L’indignation fédérale, suscitée par cet acte de profanation de ce haut lieu de mémoire, a regroupé Africains, Afro-descendants, universitaires, acteurs culturels, membres de la société civile, travailleurs et citoyens simples, dans le collectif international « Non à une place de l’Europe à Gorée », relève le collectif, dans un communiqué exploité par le quotidien Les Echos.

Rien selon eux ne justifie ce qu’ils considèrent comme une insulte. « La pauvreté de la commune de Gorée ne peut pas justifier cette profanation. Aucune stratégie de captation de 100 millions de l’Ue ne peut justifier que Gorée soit souillée par cette place attribuée à nos oppresseurs d’hier et d’aujourd’hui », regrette le collectif.

Seneweb

PARTAGER