Le crépuscule du PDS! ( par Emmanuel Desfourneaux, analyste politique)

Depuis 2004, le PDS est engagé dans une guerre de succession. C’est celle qui attend Macky Sall si ce dernier venait à renouveler son mandat ! Certains ont rêvé de faire le coup à la Bourguiba! De père de l’indépendance de la Tunisie au père de l’alternance sénégalaise, il n’y avait qu’un pas à franchir! Aujourd’hui, tout devient plus clair après 14 ans, les masques tombent.

Beaucoup ont nourri une haine contre le fils biologique! Me Wade vient de désigner d’un doigt accusateur l’instigateur de la lettre de lèse-majesté : Me Madické Niang! Il annonce derechef que le plan B était maintenu. Me Wade s’entête! Il donne raison à ses détracteurs sur la succession monarchique.Il ne maîtrise plus la stratégie politique sénégalaise. Il se fait balader par son élève Macky Sall qui, aujourd’hui, a largement pris le dessus sur lui. Me Wade n’a plus les cartes en main; il pense en vengeur, ll fonctionne à l’affect. Sa vision politique est tronquée, il ne voit plus qu’il est même dépassé, sur son aile opposante, par d’autres comme Ousmane Sonko. Ce dernier arrivant sur la scène politique rappelle naguère cet opposant vaillant, aux allures de lièvre, que fût Me Wade! Qu’arrive-t-il à Me Wade ? Se rend-il compte qu’il va là où Macky l’attend! Ou plus exactement dans cette impasse que Macky a réservée à son fils candidat! Quel gâchis ! Le fin stratège a disparu. Où est ce Wade qui n’a pas hésité à sacrifier son fils putatif en l’envoyant dans une cellule à Reubbeus ! Il n’avait pas eu de sentiment ce jour-là! Le chef de parti qu’il est redevenu ne doit pas en avoir plus aujourd’hui! Oui il doit sacrifier la candidature de Karim Wade pour penser à un plan B. Il est encore temps. Soutenir un nouvel homme issu du PDS, qui soit à la hauteur d’un Ousmane Sonko, et qui sur sa fiche de campagne arborera fièrement le logo du PDS et la photo d’un candidat déchu, celle de Karim Wade. Ce sera une façon de contourner le piège tendu par Macky Sall! On votera pour ce nouvel homme, mais aussi par ricochet pour Karim Wade. Cela sauvera l’honneur de tout le monde.

Me Wade, redevenez un stratège hors pair! Un peu d’ingéniosité pour surprendre. Sinon c’est la fin du PDS déjà bien fatigué comme de nombreux partis politiques qui sont dans l’incapacité de se régénérer…Me Wade est plus proche de la campagne de Waterloo que celle d’Austerlitz!!!!!!