LETTRE OUVERTE A MACKY SALL : Ma part de vérité sur la situation financière du Sénégal

0
40

Mr le Président de la République, ordonnez à Amadou Nicolas Fouquets Ba et à Birima Mangara , vos financiers en chef de se taire , ils ne sont orfèvres ni de l’économie , ni des finances. 

En voulant défendre votre bilan et répondre à Lamine Loum, ils vous ont enfoncé. Mr le Président de la République, le Ministre en charge des Finances en déverrouillant la confidentialité qui a toujours entouré la position du compte unique du Trésor à la Banque Centrale , fait noter une situation d’aisance de trésorerie de l’État, qui exige de vous, des éléments de réponses aux questions ci après :

  • Pourquoi avez-vous accepté le blocage de l’ École Sénégalaise pendant plus de 3 mois, suite à la réclamation par les enseignants des sommes qui leur sont dues (arriérés d’avancement de plus de 80 milliards) ?
  • Pourquoi attendre qu’un étudiant meurt pour payer les bourses du mois de Mai 2018 ?
  • Pourquoi les fonds dus aux collectivités locales ne sont pas libérés à bonne date ?
  • Pourquoi les villes et les communes , correspondants légaux du trésor public sont aujourd’hui pour la quasi totalité, en situation de cessation de paiement ?
  • Pourquoi vos services font recours de façon quasi permanente au secteur bancaire pour financer les dépenses de l’État ?
  • Quel est le niveau exact des engagements financiers à court terme de l’État vis a vis du secteur productif national et du secteur informel ?
  • Pourquoi les Agences Nationales et autres administrations non personnalisées de l’ État n’arrivent pas à disposer de leurs fonds , logés dans des comptes de dépôt au Trésor ?
  • Quel est le montant réel du solde créditeur des comptes de dépôt dans les écritures du Trésor ?

Mr le Président de la République, Lamine Loum mon Ami , n’a PAS raison , l’État ne traverse pas des tensions de trésorerie, qui peuvent être conjoncturelles. La situation est PLUS GRAVE. Il s’agit d’un DEFICIT STRUCTUREL DE TRESORERIE : le budget est mal fabriqué et mal exécuté.

Mr le Président de la République la situation est grave , votre fameuse et impertinente loi sur le parrainage a conduit vos financiers politiciens à s’occuper plus de collecte de copie de carte d’identité nationale (pour assurer votre victoire comme vous le dite au Premier Tour des élections présidentielles 2019) , que de collecte de recettes publiques.

Mr le Président de la République,ordonnez à l’Inspection Générale d’État ou à la Cour des Comptes d’évaluer le système de gestion des ressources publiques (fiscales et non-fiscales).

Ordonnez le retour du recouvrement des impôts directs aux services du Trésor (on ne peut pas être Juge et Parti , Ordonnateur et Comptable).

Ordonnez à l’Inspection Générale d’État ou à la Cour des Comptes d’évaluer les circuits de paiement des dépenses de l’ État.

Mr le Président de la République , nous ne croyons pas à ces chiffres de Amadou Ba . «Nous voulons la vérité»

Ngouda Fall Kane, Ancien Inspecteur Générale d’État,
Coordonnateur National du Parti 
JAMM AK KHEWEUK