LIGA : première défaite de Barcelone depuis le début de la saison

0
40

Barcelone a donc tout gâché. Invaincu depuis le début de la saison, le futur champion d’Espagne avait un magnifique challenge à relever, en réalisant ce qu’aucun autre club de Liga n’a pu faire depuis l’après-guerre. Raté. Venu à Levante avec une équipe remaniée, le Barça a sombré pendant près d’une heure, encaissant cinq buts dont trois du seul Boateng (9e, 30e, 49e). Il s’est ensuite réveillé et s’est lancé à corps perdu dans une opération remontada impossible. Deux buts de Coutinho (61e, 64e) et Suarez (71e) lui ont permis d’y croire, mais le rêve s’est arrêté là (5-4). Les Catalans n’avaient plus perdu en Liga depuis le mois d’avril 2017.

Ernesto Valverde a pris ses responsabilités en laissant son meilleur joueur Lionel Messi à la maison et en alignant une charnière défensive expérimentale Vermaelen – Mina. Le premier s’est blessé avant même la demi-heure de jeu et le deuxième but de Boateng est intervenu dans le laps de temps où Barcelone jouait à dix (30e). Sur le premier but du Ghanéen, Mina s’est fait déposer en vitesse par Morales, auteur de la passe décisive (9e). Méconnaissable, comme déjà en vacances, le Barça s’est montré très fébrile voire absent dans les duels et s’est fait transpercer de toutes parts. Levante aurait même dû marquer deux buts de plus si Bardhi, qui a touché la barre (11e) et Rochina, qui a raté le cadre dans la cage vide (90e), n’avaient pas vendangé.

Le Barça si près d’une remontée miraculeuse

Et pourtant, même mené 5-1, le club catalan, géniteur de la remontada, a bien failli encore apposer son label dans ce match. Sous l’impulsion de Coutinho, déjà auteur du premier but (38e) et après les entrées en jeu de Denis et Alcacer, le Barça s’est retrouvé. Et Levante a beaucoup souffert. Trois buts encaissés en douze minutes, dont le dernier sur penalty, ont relancé un match qui semblait joué. À 5-4 et encore vingt minutes à jouer, la tendance était même à une égalisation des Catalans.

PARTAGER