LOIRE ATLANTIQUE : La préfète Nicole Klein ne supporte plus les camps de migrants en plein centre de Nantes

La préfète de Loire-Atlantique Nicole Klein, juge, jeudi 6 septembre, sur France Bleu Loire Océan , « insupportable » la présence d’un campement de migrants dans le centre-ville de Nantes, square Jean-Baptiste Daviais.

Nicole Klein estime que cette présence est insupportable « pour les gens qui y sont, pour ceux habitent autour et les gens qui vivent à Nantes »« C’est une situation qui ne peut pas durer, qui ne devrait pas durer », ajoute la préfète de Loire-Atlantique, qui rappelle que c’est à la maire de Nantes, Johanna Rolland, de demander l’expulsion de ce campement.

Lire aussi : FRANCE: 4 jeunes filles agressées par des migrants à Nantes ; la colère débordante d’un père

« Je pense qu’elle a bien conscience qu’il ne peut pas s’éterniser. Les Nantais, aussi tolérants soient-ils, ne peuvent pas le supporter. » Environ 450 réfugiés, majoritairement soudanais et érythréens, vivent depuis début juin dans ce campement, qui a été évacué fin juillet, avant de se reconstituer.