Mame Makhtar Gueye, Jamra : « L’Etat du Sénégal a détourné l’argent des Diambars morts en Arabie Saoudite »

Pour Mame Mactar Guèye, de l’ONG Jamra, il ne faut aucun doute que « l’Etat a fait main basse sur l’argent des victimes ». Le président pointe un doigt accusateur sur l’Etat du Sénégal qu’il accuse de « détournement dans la gestion des fonds d’indemnisation des Diambars morts et des ayants droits de la guerre du Golf. »

Se sentant indexés, injustement, le socialistes par la voix du porte-parole adjoint du Parti socialiste (Ps), Me Moussa Bocar Thiam, est monté au créneau après les graves accusations de Jamra contre le régime socialiste sur les fonds alloués aux familles des 93 Diambars et aux rescapés de la Première guerre du Golfe. Il dément tout détournement de l’argent destiné à l’indemnisation de ces familles.

Selon l’avocat, le Sénégal étant un Etat de droit, les victimes (Diambars) durant les guerres, les missions militaires du Sénégal, ont des possibilités de faire réparer leur préjudice. L’avocat de préciser comme dans un réquisitoire qu’il ne comprend pas que 27 ans après qu’on dise qu’ils ont été mal rémunérés. « C’est un non-sens.»

L’Etat étant une continuité, l’avocat de marteler qu’il ne s’agit ni du général Tavarez, ni des Présidents Diouf, Wade ou Sall. Le Sénégal a des règles qui permettent de pouvoir réparer tout préjudice.

Dans tous les cas, il nous revient que cette « guéguerre » met très mal à l’aise l’Arabie Saoudite et les Nations-Unies.

Pour leur part, les anciens Diambars qui ont participé à cette guerre après avoir commis deux avocats menacent de battre le macadam histoire de se faire entendre et de crier leur colère et leur ras-le-bol.

En tout cas l’avenir nous édifiera s’il y a eu ou non détournement. L’avenir du Sénégal ne doit pas être en jeu à cause de l’argent.

 

Source : Senepeople