VIDEO – Marche des pro-Khalifa : « Li yeugualouniou… ! Macky Sall Tapète… « 

Sous le chaud soleil de l’après midi de ce vendredi 27 avril 2018, dans la esplanade de la mythique place de la nation, ancienne place de l’Obélisque, les alliés de Khalifa Sall réunis dans le mouvement RAS.S.S.U.RE (Rassemblement pour la Solidarité et l’Unité dans la République), ont battu le macadam pour dire non aux multiples arrestations de Macky Sall. Youssou Mbow, porte parole du jour, demande les Sénégalais, surtout les alliés de Khalifa Sall, de faire front unique, s’ils veulent échapper à la guillotine de Macky Sall…

0
53

Le mouvement RAS.S.U.RE a organisé ce vendredi une marche de la Place de l’Obélisque au Rond-point de la RTS pour exiger la libération de Khalifa Sall et Barthélemy Dias. Mais, également disent-t-ils pour dénoncer les multiples dérives du président  de la République Macky Sall. Youssouf Mbow, son coordonnateur, a indiqué que ce mouvement est une plateforme de la sentinelle de la résistance qui se battra « jusqu’à la dernière énergie pour faire reculer le régime cancérigène de Macky Sall».

Ainsi, ils déclarent qu’ils ne vont pas baisser la garde et n’ont pas peur d’aller en prison. Pour cela, ils décrètent le jour du vendredi, jour de marche : «Le vendredi prochain nous marcherons, les vendredis qui suivent nous marcherons jusqu’à ce que Macky Sall comprenne que ce pays-là est une République et ça ne lui appartient pas », a promis M. Mbow.

Cette marche est organisée avec la convergence socialiste dirigée par Aba Mbaye et entre, selon Youssouf Mbouw, «dans le cadre de la dénonciation des multiples dérives du président  de la République Macky Sall qui, depuis 2012 n’a cessé de poser des actes allant dans le sens d’enterrer la démocratie sénégalaise ».

Les partisans du maire de Dakar ont affirmé leur ras-le-bol de la présidence de Macky Sall : « Nous voulons dire à travers cette procession que nous en avons marre de toutes les attitudes criminelles du régime en place. Macky Sall a échoué sur toute la ligne et la seule chose qui lui reste c’est aujourd’hui l’intimidation. La seule chose qui lui reste c’est de mettre en place son plan Sénégal emprisonnement. »

PARTAGER