MECQUE : L’homme qui s’est suicidé en plein Tarawih, est un jeune français originaire de la région parisienne

0
243

La nouvelle glaçante a suscité stupeur et effroi. Alors que, vendredi soir, La Mecque commençait à bruire de la rumeur d’un suicide depuis le toit de la majestueuse Masjid al-Harâm, le premier lieu saint de l’islam, et quelques heures après que l’agence de presse saoudienne SPA, citant la police, a rapporté qu’il s’agissait d’un « ressortissant étranger », le Quai d’Orsay confirmait la nationalité de l’homme qui s’est jeté dans le vide en Terre sainte : c’est un jeune français, sans plus de détails sur les circonstances qui ont entouré ou précipité sa décision de mettre fin à ses jours.

« Il est mort sur le coup », indiquèrent dans un premier temps les autorités saoudiennes, en précisant que le corps de la victime avait été transportéde la Mecque à l’hôpital, dans l’attente des résultats de l’enquête qui venait d’être diligentée. Une enquête censée faire toute la lumière sur «  son identité, les raisons de son acte, mais aussi sur la manière dont il a pu être commis, malgré l’existence d’une clôture métallique de protection installée autour du toit ».

Devançant l’annonce officielle du ministère français des Affaires étrangères, le chercheur Romain Caillet, considéré comme l’un des meilleurs experts du “djihadisme et des questions sur l’islamisme radical”, avait coupé court aux spéculations, en révélant sur Twitter : « il s’agit bien d’un jeune originaire de la région parisienne ».

Formellement réprouvé par l’islam, comme par les deux autres grandes religions monothéistes, le suicide demeure un geste fatal rarissime à La Mecque, même si, par ailleurs, ce n’est pas la première fois qu’il endeuille les abords ou l’intérieur de l’une de ses plus prestigieuses enceintes sacrées. En 2017, un Saoudien avait tenté de s’immoler devant la Kaaba, avant que les forces de sécurité n’interviennent juste à temps pour le sauver des flammes.

 

Oumma.com

 

PARTAGER