Mort de Fallou Sène : Thierno Bocoum compatissant à la douleur des étudiants

Thierno Bocoum, dans le cadre de sa tournée internationale qu’il a débuté par la sous-région et notamment le Mali, est actuellement hors du pays. Toutefois, le président du mouvement AGIR est très au fait de ce qui se passe sur nos terres et il a tenu à réagir à la disparition tragique de l’étudiant Fallou Sène qui a rendu l’âme ce mardi, suite aux échauffourées qui ont opposé les forces de l’ordre aux étudiants à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis. La rédaction de Galsen221 vous propose de découvrir in extenso la déclaration de M. Bocoum.

“Nous avons suivi avec beaucoup d’amertume et de tristesse l’évolution de la situation à l’université Gaston Berger de Saint Louis. Encore une fois, un de nos frères, un espoir d’une famille, de toute une nation, en l’occurrence Fallou Séne, dont le seul tort est d’avoir réclamé ses droits, a été froidement abattu.

Depuis 2012, le Président Macky Sall a malheureusement fait le choix de marquer son mandat avec le sceau de la répression, de l’agression et du sang. Après avoir été amputés d’une partie importante de leur volume horaire académique, après avoir été délestés de leurs bourses scolaires, nos frères sont aujourd’hui lâchement assassinés.
Cette situation est inacceptable et particulièrement douloureuse pour les familles.

Nous réclamons justice. Que l’histoire ne se termine pas comme une partie de chasse.
Plus jamais ça !

Il faut que cesse une bonne fois ce massacre cynique.

Que Fallou Sène repose en paix.
Mes condoléances à ses parents, à la communauté estudiantine et à toute la nation sénégalaise.

Thierno Bocoum
President Mouvement AGIR”