PARRAINAGE: Thierno Alassane Sall voit venir «un coup d’Etat»

«Le parrainage et sa mise en œuvre constituent un coup d’Etat !» C’est la conviction de Thierno Alassane Sall leader du mouvement La République des valeurs. Il a fait cette déclaration ce lundi lors  de la conférence de presse de l’opposition réunie autour du Front de résistance nationale.

Selon l’ancien ministre de l’Énergie, la loi sur le parrainage doit garantir l’accès  à toutes les informations  pertinentes par tous les partis, de manière égalitaire. Or,  constate-t-il pour le regretter, «les partis politiques ne disposent pas du fichier électoral et ils courent un risque important en se soumettant au parrainage».

Lire aussi: Le parrainage : le filtre de macky sall

A en croire Thierno Alassane Sall, il y a des électeurs qui disposent de leurs cartes d’électeurs et qui ne figurent pas sur le fichier. Ceci, dit-il, est de la faute du gouvernement qui a été incapable de délivrer les cartes d’identité de manière rationnelle, sans erreur.

«Nous dénonçons la forfaiture et la tromperie organisées par le régime en place pour rendre le travail de l’opposition impossible, fulmine le leader de La République des valeurs. On s’engage dans une campagne électorale comme il n’y a pas jamais eu au Sénégal. C’est un coup d’Etat qui est en train de se préparer sous nos cieux.