Procès en appel de Khalifa SALL : Demba KANDJI aux commandes, Lansana DIABY dans la danse

C’est ce matin que s’ouvre le procès en appel de Khalifa Sall, condamné à 5 ans de prison et 5 millions d’amende. Le juge Demba Kandji, premier président de la Cour d’appel, va diriger l’audience.

Selon Les Échos, invoquant «les nécessités de service», il a sorti une ordonnance pour changer la composition initiale de la deuxième chambre correctionnelle de la Cour d’appel de Dakar. Ainsi, le président de cette juridiction, Amady Diouf, et ses deux conseillers, Seck Diouf et Hamady Diallo, qui devaient diriger les débats, cèdent leurs places.

Le journal indique que Demba Kandji est désormais président et il a choisi comme conseillers, Amady Diouf et Mamadou Cissé Fall.

La même source rapporte que pour le parquet, histoire de «respecter le parallélisme des formes», le procureur général, Lansana Diaby, va monter à l’audience.

Du côté de la défense, l’on s’inquiète de ces changements, rapporte Les Échos. Qui signale que les avocats de Khalifa Sall, jusqu’à hier soir, n’avaient pas reçu leur convocation pour le procès. Ils affirment, d’après la même source, que le dossier n’est pas en état d’être jugé. Ce qui fait dire au journal que l’on s’achemine vers un renvoi du procès.