Révocation de Khalifa SALL : Ousmane Tanor Dieng « fuit » la discussion

La révocation par décret de Khalifa Sall à la tête de la mairie de Dakar est le cadet des soucis du secrétaire général du parti socialiste. C’est ce qui semble ressortir des propos  de Ousmane Tanor Dieng repris par le journal L’As.  « Khalifa Sall a été exclu du Parti socialiste. Donc lui et ses partisans ce qu’ils font, n’est pas notre affaire » a t’il déclaré.

Ousmane Tanor Dieng toute fois sensible au sort de son ex camarade de parti: « Nous avons de la solidarité envers lui. C’est humain, mais le reste c’est la loi. Et même si la loi est dure, elle reste la loi. Et elle a été mise en œuvre. J’ai cheminé avec Khalifa Sall, maintenant le reste ce n’est pas mon affaire. »

Le secrétaire général du parti socialiste par ailleurs président du Haut conseil des collectivités territoriales réagissait ainsi, ce dimanche à Mbour, lors du lancement de la campagne de parrainage dans le département. Soit deux jours après la révocation du désormais ex-édile de la capitale et trois jours après la confirmation, par la Cour d’appel, de sa condamnation en première instance dans l’affaire de la Caisse d’avance.