#SenCaféActu du 18 avril 2018: l’essentiel de l’actualité au Sénégal

A la Une: Loi sur le parrainage: l'opposition opte pour la confrontation, Wade principal bailleur de la mobilisation, Rapts d'enfants: le ministère de la justice se fâche, Mme Diaby Siby prend les choses en main, Grèves des enseignants: Y a -t-il un agenda caché?

1-Bailleurs de la manifestation contre le parrainage au Sénégal : Abdoulaye Wade, Abdoul Mbaye, Pape Diop et Malick Gackou ont mis la main à la poche pour financer la mobilisation de l’opposition demain devant l’Assemblée nationale

2-Tension politique autour du parrainage au Sénégal : Le mouvement Y’en a marre veut un consensus avant que l’irréparable ne se produise. L’opposition choisit la confrontation. La coalition BBY ne recule pas. Malick Gackou et ses partisans manifestent aujourd’hui à la place de l’indépendance

3-Barthelemy Dia prend 6 mois : la main du juge a été lourde sur le maire de Mermoz-Sacré coeur qui a décidé d’interjeter appel de ce verdict

4-Dénigrement, critiques des magistrats: Souleymane Telico président de l’Union des magistrats se fâche et demande aux gens d’arrêter de dénigrer les magistrats

5-Y a-t-il un agenda caché derrière les gréves des enseignants au Sénégal ? Nos confrères de la 2STV ont consacré un dossier pour essayer de répondre à cette question. Sur la persistance du mouvement de grève, une bonne partie de l’opinion commence à s’interroger sur les motivations réelles des grévistes

6-Enlèvements d’enfants et situation des talibés au Sénégal : le ministère de la justice prend les choses en main à travers la direction de l’éducation surveillée. Devant l’incapacité constatée du ministère de la protection de l’enfance, Mme Diaby Siby directrice de la DES a annoncé un plan de riposte pour sauver les enfants victimes

7-Sonatel: Alioune Ndiaye passe le témoin à Sékou Dramé qui devient le boss du groupe Sonatel. Aliooune Ndiaye est promu Dg du groupe en Afrique et Asie