Sénégal : instrumentalisation de l’Assemblée Nationale pour la révocation de Mandat de Député de Khalifa Sall

Après sa révocation par décret à la tête de la mairie de Dakar, le désormais ex-maire risque aussi de perdre son mandat de député à l’Assemblée nationale.

Selon Héléne Tine qui s’est exprimée dans les colonnes du journal L’As, le dossier Khalifa Sall est en train de migrer vers l’hémicycle. «La prochaine étape sera certainement d’instrumentaliser l’Assemblée nationale pour lui retirer le mandat de député», a-t-elle fait savoir.

Lire aussi : Pr Jean-Louis Corréa Agrégé de Droit : « La révocation de Khalifa SALL est problématique »

La responsable de Bess dou niakk se dit persuadée que la majorité va brandir le règlement intérieur de l’Assemblée nationale, une loi organique, pour dire qu’un député condamné jusqu’à un certain seuil doit être déchu de son mandat de député.

IGFM