Super Tété et les 40 baroudeurs (Par Cébé)

Elle ne fait pas 50 kg net la Thérèse, mais voilà une lionne qui ne dort pas. Elle est certes très courageuse et cela lui a beaucoup servi dans l’avènement de son parti, mais elle est aussi assez souvent à la base de tous les coups tordus, convaincue à moitié que seul un Macky Sall peut mettre un terme à ces turpitudes.

Comme les panzers de Hitler, elle ne craint ni le chaud, ni l’humidité comme certains apéristes disent en avoir la preuve dans la soirée d’avant-hier au Palais de la République, quand les  élèves et étudiants républicains, qui devaient être reçus par le Chef de l’Etat se sont donnés en spectacle.

Il y eut de chaudes empoignades avec les forces de l’ordre qui, parait-il, en voulaient terriblement à Thérèse Faye et à Mame Mbaye Niang qu’ils ont traité de tous les noms d’oiseaux.

La raison ? L’audience que le chef de l’Etat accordait aux étudiants « apertises », d’où étaient exclus certains noms.

Par son comportement de plus en plus hystérique, parfois l’APR rappelle terriblement les premiers du PDS, son père putatif.

 

Cébé