TABAGISIME : Abdoul Aziz Kassé prône le boycott pour entraîner la faillite de l’industrie du tabac 

Dr Abdoul Aziz Kassé, enseignant à l’institut de cancer de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar, a appelé samedi, à faire un ’’choix communautaire’’ et un boycott pour combattre le tabagisme.

0
70

’’La meilleure manière de combattre le tabagisme est de faire le choix communautaire de refuser d’acheter le tabac quelque soit le prix », a dit Abdoul Aziz Kassé lors d’une conférence de sensibilisation sur les maladies liées au tabac.

Cette conférence qui s’est tenue au Lycée Mame Cheikh Mbaye de Tambacounda était organisée en prélude de la journée mondiale sans tabac, prévue le 31 mai prochain.

Selon Dr Abdoul Aziz Kassé, le boycott du tabac par les populations entraînerait directement la faillite de l’industrie du tabac et participera à la réduction du taux de mortalité lié au tabagisme.

Il a indiqué que 92 % des personnes qui fument le tabac ont commencé pendant le secondaire, estimant qu’il ’’faut aller au niveau de la cible, c’est a dire ces jeunes gens, pour leur parler des méfaits du tabagisme ».

La loi sénégalaise 2014-14 du 28 mars 2014 interdit de vendre ou d’offrir du tabac ou des produits du tabac dans les établissements périscolaires, scolaires, centre de formation professionnelle entres autres.

« Donc, ce n’est pas au gouverneur ou au préfet de faire la ronde pour l’interdiction de fumer du tabac dans cette zone sécurisée par l’ État, mais aux chefs d’établissements scolaires qu’il soit Principal ou proviseur « , a soutenu le Dr Kassé, membre de la Ligue sénégalaise contre le Tabac (LISTAB).

Il a proposé aux chefs d’établissements scolaires de faire ’’une école sans tabac’’ pour ’’sanctionner’’ ceux qui vont enfreindre la loi.

« Il nous faut protéger ceux qui ne fument pas. Il est question aujourd’hui de protéger tous ces petits qui ne peuvent pas décider pour eux et s’exposent au danger du tabagisme », a dit Dr Kassé.

 

APS

 

PARTAGER