Total célèbre 70 ans d’énergie en partage au Sénégal au musée Théodore Monod de l’IFAN

A l’occasion de ses 70 ans de présence sur le territoire sénégalais ; Total Sénégal a présenté vendredi dernier une exposition qui relate l’histoire de son entreprise et de son pays d’accueil. L’occasion pour le Directeur général, François IOOS de revenir sur cette histoire commune entre l’entreprise d’hydrocarbure et le pays de la Teranga. « Total Sénégal, filiale de commercialisation du groupe Total, est présent au Sénégal depuis 1947. C’est la plus ancienne filiale de distribution de Total en Afrique. Notre présence depuis plus de 70 ans témoigne de notre histoire commune et de notre engagement envers le Sénégal. Leader du marché de la production de produits pétroliers, Total Sénégal est également présent dans le pays en tant qu’actionnaire avec 7% de la Société Africaine de raffinage (Sar), la seule raffinerie du pays », a révélé le Directeur Général, François IOOS.

L’exposition «70ans d’énergie en partage au Sénégal » a fait voyager dans le temps, de 1947 à nos jours, tous les participants et acteurs qui ont répondu présents à l’invitation de Total Sénégal

Total, en Afrique subsaharienne, a fait ses premiers pas sur le quai de Dakar, et depuis, l’entreprise à su s’implanter partout dans le Sénégal, et devenir leader de son  secteur.

L’Afrique joue un rôle important et fait figure de terre d’opportunités pour répondre aux enjeux d’accès à l’énergie. Total Sénégal a d’abord démarré dans la distribution avant d’aller vers le raffinage et l’exploitation.

Lors de ce 70ème anniversaire, le Directeur marketing de Total, Momar Nguer  a tenu à rendre hommage à l’entreprise où il évolue «Cela fait 70 ans qu’entre ce pays qui est mien et Total s’écrit tous les jours l’une des plus belles histoires d’une entreprise au Sénégal » a témoigné Momar Nguer.

Pour mieux exprimer la relation entre la société et le Sénégal, un film a été déroulé, retraçant les différentes étapes des activités de Total Sénégal. Et l’évolution  des clichés allant du noir et blanc, à ceux en couleur, a nettement montré la progression du logo du groupe et même de l’entreprise.

Un partenariat win-win

Face aux journalistes lors d’une conférence de presse, le Directeur marketing, Momar Nguer a profité de cette tribune pour lever toute équivoque quant aux interpellations et autres supputations faisant croire que Total n’est présent au Sénégal que pour exploiter les gisements de pétrole récemment découverts. «Des dizaines de milliards de francs CFA sont en train d’être dépensés pour chercher du pétrole et si on en trouve, on partage » a renseigné M. Nguer. Avant d’ajouter, tout en mettant en avant son patriotisme, qu’il n’œuvrera jamais pour une quelconque structure qui

Pourrait profiter du Sénégal.  «Je ne travaillerai jamais pour une compagnie qui exploite les sénégalais. Et ce qu’il faut savoir, c’est que 30% du capital de Total Sénégal est détenu par des sénégalais en dehors des autres inputs apportés par l’entreprise en terme de formation, d’inclusion, d’entreprenariat local» a rassuré Momar Nguer.

Du côté d’Eric Bonnin, le Directeur général de Total exploitation et production, le voile a été soulevé sur un pan du contrat qui lie Total à l’Etat. «Quatre bateaux sont pour le moment en mer à 100km des cotes du large de Rufisque pour l’exploitation.  En cas de d’absence de pétrole, cela n’engage en rien l’état,  c’est la compagnie qui perd tous ses investissements » a renchéri Eric Bonnin,

L’exposition de Total a permis aux visiteurs  de découvrir les techniques et les métiers liés au secteur de l’énergie, mais également d’éclairer les sénégalais sur l’exploitation du pétrole, entre autres propositions telles la création de vocation dans le secteur.

Par ANTA SECK