TOUBA : Mansour FAYE veut supprimer la gratuité de l’eau, « il coûte 1 Milliards 200 CFA d’électricité à l’état »

Rebelote pour le ministre de l’hydraulique et de l’assainissement ! Mansour Faye est toujours d’avis que la gratuité de l’eau à Touba devra connaître un jour son terme. Invité du Grand Jury de ce dimanche, le ministre qui reconnaît que  » Touba est un cas particulier  », rappelle toutefois que c’est une métropole très importante avec pas moins d’un million d’habitants.  »  

Par conséquent, signale-t-il,   » il faut nécessairement que l’eau soit payée  », si on veut aller dans le sens de proposer aux consommateurs une eau de bonne qualité.

À en croire le ministre, plusieurs raisons justifient que la cité gagnerait, et c’est d’ailleurs le cas, à  voguer dans ce sens.   » Jusqu’à maintenant, l’eau est gratuite. Mais on ne peut pas boire l’eau de Touba.  Il faut nécessairement que l’eau soit payée. Les banques ne paient pas, les boulangeries ne paient pas. Personne ne paie.  » Pourtant, fait-il remarquer,  » les populations consomment l’eau minérale qui coûte beaucoup plus cher.  »

Interpellé sur les dépenses que la gratuité de l’eau provoquent chez l’État, Mansour Faye donnera sans hésiter des chiffres.  » L’électricité coûte plus de 1 milliard 200.  »

Il précisera aussi, que l’État paie pour l’entretien des forages de très fortes sommes d’argent,  » avant de regretter que le réseau ne soit contrôlé par personne.  »

 

Dakaractu