URGENT ! Bara Sow, le mari qui violenté sa femme à Touba, condamné malgré le retrait de la plainte

Le mari « fouettard » de Touba vient de connaître son sort. Le tribunal de Diourbel l’a condamné à une peine d’emprisonnement de 2 ans dont 3 mois ferme. Cette sentence est assortie d’une amende de 100 000 francs et de dommages et intérêts à hauteur d’ 1 million.

Pour rappel, Bara Sow avait tabassé à sang sa jeune épouse à coups de fil électrique. Un fait divers qui avait suscité des réactions de partout, poussant la jeune femme à porter plainte. Elle s’était rétractée suite aux pressions mais l’action judiciaire, qui avait déjà été enclenchée, s’est poursuivie jusqu’à ce matin où l’homme a été condamné