URGENT! Facebook perd plus de 100 Millards de Dollars à Wall Street !

Rien ne va plus pour Facebook ! Le réseau social de Mark Zuckerberg est en passe de perdre jusqu’à 100 milliards de dollars en Bourse. C’est une première à Wall Street. La raison ? Des résultats jugés décevants.

Une situation inédite à Wall Street

En effet, ce jeudi était un jeudi noir pour Facebook qui a vu son titre plonger de 18% à l’ouverture de Wall Street. Une crise qui survient à la suite de la publication des résultats décevants du réseau de Zuckerberg. Effectivement, lors de l’annonce de ses résultats pour le deuxième semestre hier juste avant la clôture, les marchés ont sanctionné Facebook avec cette chute de 18% à l’ouverture de Wall Street. Un véritable coup de massue puisque hier encore, le titre de Facebook avait atteint un niveau inédit avec 217,50 dollars. Ce matin, l’action ne coûtait plus que 177 dollars soit l’équivalent de plus de 100 milliards de dollars partis en fumée ! Le pire, c’est que cette situation n’avait jamais été vue à Wall Street et le comble, c’est que le précédent record était déjà détenu par Facebook qui avait perdu 58 milliards de dollars après la révélation du scandale de Cambridge Analytica.

Des résultats décevants et Zuckerberg qui peine à rassurer 

Il faut dire que les résultats publiés ce mercredi par Facebook ont fortement déçu les investisseurs. Le réseau social a déclaré avoir 2,23 milliards d’utilisateur actifs mensuels. C’est certes 11% de plus que l’an dernier mais la hausse n’est que très légère comparée à fin mars. Même déception du côté des statistiques concernant les utilisateurs actifs quotidiens qui étaient 1,47 milliards à la fin du mois dernier. Enfin, les investisseurs espérés également un chiffre d’affaires plus important malgré une hausse de 42% soit 13,2 milliards.

De son côté, Mark Zuckerberg explique que l’investissement de Facebook dans les systèmes de sécurité commence à se constater sur la rentabilité de la plateforme et le directeur financier de Facebook, David Whener, ne s’est pas montré plus rassurant en déclarant que « la hausse des dépenses sera supérieure à celle du chiffre d’affaires » l’année prochaine.

Conséquence du scandal de Cambridge Analytica 

Cette catastrophe boursière peut également s’expliquer par le scandale de Cambridge Analytica qui avait terni l’image du réseau social notamment en ce qui concernant l’utilisation malsaine des données personnelles de plus de 50 millions d’utilisateurs dans le cadre de la campagne électorale de Donald Trump.

Enfin, Facebook doit également faire face à une fuite importante des jeunes utilisateurs qui préfèrent d’autres réseaux sociaux comme Instagram ou Sanpchat. Et heureusement que les plus jeunes n’ont pas abandonné Instagram, qui appartient à Facebook, et qui a permis de limiter la casse …