Abdoulaye BATHILY : « Depuis 50 ans au Sénégal, c’est la première fois c’est la première fois que l’on fait écarter par la justice des candidats à la présidentielle»

Le Professeur Abdoulaye Bathily ,n’a pas raté le chef de l’Etat, Macky Sall dans une interview accordée au magazine Jeune Afrique. Après avoir défendu Khalifa Sall et dénoncer une « instrumentalisation de la justice pour le liquider »  il y a quelques mois, l’ancien allié de l’actuel chef de l’Etat est revenu à la charge pour encore enfoncer le « Macky ».

Suivant le Professeur Bathily, c’est la première fois au Sénégal qu’un président se sert de l’appareil judiciaire pour disqualifier des candidats à l’élection présidentielle.
« Voilà cinquante ans que je participe au combat politique au Sénégal, et c’est la première fois que l’on fait écarter par la justice des candidats à la présidentielle », a-t-il affirmé.

Pour rappel, Khalifa Sall et Karim Wade sont toujours sous la menace de poursuites ou condamnations qui pourraient compromettre leur candidature à la prochaine élection du 24 février 2019.


FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom