Abdoulaye Bathily, émissaire de l’ONU pour la résolution de la crise politique à Madacasgar

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a décidé d’envoyer « immédiatement » à Madagascar son conseiller spécial pour ce pays, secoué depuis une semaine par une crise politique, a annoncé vendredi son porte-parole, Stéphane Dujarric.

Lors d’un appel téléphonique vendredi matin, Antonio Guterres « a parlé avec le président de Madagascar, Hery Rajaonarimampianina », précise un communiqué de l’ONU. Il a « réitéré son appel au dialogue politique, offert ses bons offices et s’est mis d’accord avec le président pour envoyer immédiatement son conseiller spécial, Abdoulaye Bathily » pour aider à résoudre la crise.
« M. Bathily travaillera étroitement avec l’Union africaine et la Communauté pour le développement dans le sud de l’Afrique. Le secrétaire général appelle toutes les parties prenantes à apporter leur soutien et à coopérer avec son Conseiller spécial dans l’exercice de ses fonctions », ajoute le communiqué.

L’opposition malgache est redescendue dans la rue jeudi pour la sixième journée consécutive pour exiger le départ « de suite » du président Hery Rajaonarimampianina, refusant de retourner à la table des négociations entamées la veille avec le pouvoir.


Texte original  (en anglais)

Readout of the Secretary-General’s telephone call with H.E. Mr. Hery Rajaonarimampianina, President of Madagascar

The Secretary-General spoke with H.E. Mr. Hery Rajaonarimampianina, President of Madagascar, this morning.

The Secretary-General reiterated his call for political dialogue, offered his good offices, and agreed with the President to dispatch his Special Adviser, Mr. Abdoulaye Bathily, to Madagascar immediately. Mr. Bathily will work closely with the African Union and the Southern African Development Community.

The Secretary-General calls on all stakeholders to extend their support and cooperate with his Special Adviser in the discharge of his duties.