Abus sexuels sur les filles en Casamance: Sédhiou occupe la 1ère place avec 86% de victimes

Le projet Cares/ Enda Santé Zinguinchor a publié hier des chiffres alarmants sur les taux de violence et d’exploitation sexuelle des filles en Casamance. A Sédhiou, le taux de prévalence de violences sexuelles faites sur les enfants est de 86%, Kolda 85% et Ziguinchor 56%. Et la tranche d’âge des victimes touchées par ces violences se situe entre 02 à 22 ans. Les auteurs sont essentiellement les hommes, d’après les informations du journal « L’Observateur »

« Concernant les violences sexuelles (attouchement et harcèlement sexuel), il y en a qui sont portés au-devant du public et d’autres qui sont tues », a laissé entendre Mme Khadidiatou Thiam, coordinatrice du projet Cares (Casamance Research Program on VIH Resistance and Sexuel health ) à Enda Santé, à Ziguinchor.
Ainsi, un centre à vocation régionale pour des enfants qui ont subi des attouchements sexuels, des viols et d’autres types de violences, va être construit à Ziguinchor grâce à la coopération entre le Sénégal et le Luxembourg pour une meilleure prise en charge de ces enfants victimes de violence sexuelles

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom