Affaire Seydina Fall dit Bougazelli : Voici ce que contient enfin les 18 scellés du scandale

En déférant au parquet de Dakar Mallé Diagne, Khalifa Ababacar Dia, Mamadou Diop alias Dave, Oumar Samb, Ousmane Dione alias Guess et Moussa Ouédraogo, peu avant la chute de Seydina Fall Boughazaly, les gendarmes ont versé dans le dossier 18 scellés, les uns les plus explosifs que les autres. Dans le lot figurent plusieurs passeports dont des…diplo’ retrouvés dans les fameux «bagass» (sic !) de l’ancien député. Dernier volet de nos révélations en attendant d’autres développements.

« Il était dans le sac des «bagass». C’est ainsi que Seydina Fall alias Boughazaly répond aux gendarmes de la Section de Recherches lorsqu’ils l’interpellent sur la provenance du pot de poudre noire estampillée « révélateur monétaire universitaire », retrouvé dans un sac de voyage planqué dans sa voiture de fonction- une Toyota Land Cruiser immatriculée DK6936 Bh- le jeudi 14 novembre, vers 14 heures 30, lors de son arrestation en flagrant délit à hauteur de la Brioche dorée de Ngor. Pourtant, cette poudre n’est que la face visible de l’iceberg.

La voiture du Député filmé et  photographié à Ngor

Les gendarmes qui ont complément cerné la bande ont versé dans le dossier 18 scellés les uns les plus compromettants que les autres. Il en est ainsi de cette fameuse clé Usb qui est une vraie bombe. Il contient une vidéo de l’ancien député au rond-point de Ngor juste avant son interpellation ; une première vidéo de l’interpellation en flagrant délit de Boughazaly, un deuxième vidéo de l’arrestation, une troisième vidéo montrant les parquets de billets noirs et une quatrième tournée lors du déballage des colis. Huit photos complètent cette «collection» : les liasses de faux billets en euros saisies sur Boughazaly, les faux billets en dollars saisis sur Mamadou Diop, une première photo du véhicule de l’ancien parlementaire au rond-point de Ngor, une deuxième de la même voiture attendant sur le lieu de rendez-vous ; une première photo de l’arrestation en flag’ ainsi qu’une deuxième faite à la fin des opérations.

Le sac de voyage qui servait à transporter les billets noirs a été aussi mis sous scellé de même qu’un échantillon de… cordons élastiques servant à l’emballage des billets de banque trouvés toujours dans la voiture de l’ancien parlementaire.

Six millions CFa en argent liquide

Pour le reste des scellés il s’agit d’une liasse de 100 billets contrefaits en coupure de 100 euros, d’une liasse de 50 euros contrefaits et d’une troisième liasse de billets noirs prélevés des trois paquets de même type saisis auprès de Boughazaly. Les enquêteurs ont également aussi mis la main sur la somme de 6 millions de Fcfa en « bons» billets. Dans sa tentative d’acheter les enquêteurs, Boughazaly leur avait d’ailleurs proposé de «prendre » cette somme tout en promettant de leur donner 4 autres millions s’ils acceptaient le deal.

Des passeports Diplomatiques … un un pistolet

Mais il y’a plus intrigant. Toujours dans le fameux sac de «bagass », les gendarmes ont trouvé plusieurs passeports dont des diplo’ versés d’ailleurs dans les scellés. A côté d’un passeport diplomatique et d’un passeport ordinaire au nom de l’ancien député, ils ont mis la main sur un diplo’ au nom de K.S, un autre diplo’ au nom de A.L.F mais aussi un passeport ordinaire au nom de A.N. Que faisaient tous ces documents dans les «bagass » de l’ancien député ? Mystère et boule de gomme. Les autres scellés comprennent le pistolet saisi sur lui, l’étui, les cartouches ainsi que les billets noirs retrouvés sur Mamadou Diop. 

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom