Affaire Sonko – “Sweet Beauty” : Le leader du PASTEF déjoue le piège tendu par “Macky Sall”

Accusé de viol et menaces de mort, Ousmane Sonko, leader de Pastef/les Patriotes, a fait face à la presse, dans son domicile, ce dimanche. En effet, convoqué demain à la Section de Recherches (SR) sise à Colobane , il dit qu’il ne se présentera pas tant que son  immunité n’est pas levée.

Dans sa déclaration, Ousmane Sonko a d’emblée fait savoir que beaucoup de Sénégalais ne croient pas aux accusations qui sont portées à son encontre.
Toutefois, le chef de parti a relevé avoir des problèmes de santé depuis très longtemps. Ainsi, son médecin lui a suggéré de faire de la natation et d’arrêter le karaté, le football, entre autres sports de combat. “Là, j’ai commencé les séances de massage en 2007 pour soulager les douleurs. Par la suite, je suis allé voir les Chinois. L’année dernière, j’avais même envisagé de voyager pour des soins médicaux. Mais, mes médecins m’en ont dissuadé. Finalement, j’ai eu un masseur Coréen à près de 200 000 FCFA”, a déclaré Ousmane Sonko.
Avant de poursuivre : “C’est ainsi qu’un de mes amis m’a proposé l’institut légal qu’est Sweet Beauté pour faire un massage thérapeutique. Là, les responsables m’ont dit qu’il n’y a que des masseuses mais elles sont professionnelles. Malgré cela, j’ai appelé un de mes maîtres coraniques pour des conseils. Ce dernier m’a fait savoir que si c’est pour un traitement, il n’y a aucun inconvénient. Et à chaque fois, il y avait deux filles dans la salle pour s’occuper de moi. Je n’ai jamais été seule avec l’une d’elles. Pis, je ne suis jamais venu sur les lieux avec des armes”.

“C’est un complot ourdi par Macky Sall”

Le leader du Pastef de reconnaître, toutefois, qu’il est allé là-bas vers 21 heures. “la loi me le permet en tant que député”, dira-t-il.

Poursuivant, Ousmane Sonko renseigne qu’il y a même des caméras de surveillance dans les couloirs de l’Institut. “Donc, comment je peux violer une fille à quatre reprises ? C’est impensable ! Je voudrais dire aux Sénégalais que c’est un complot ourdi par Macky Sall”.

Mieux, Ousmane Sonko accuse également le ministre de l’Intérieur et le Procureur de la République.

Par ailleurs, il a remercié les Sénégalais, les acteurs politiques surtout ceux de l’opposition, la Société civile, ses avocats, ses voisins, ses deux épouses, bref toute sa famille.

 


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom