Affrontements à la frontière bissau-guinéenne : La police se lave nie toute implication de ses forces

Les affrontements qui eu lieu jeudi entre les forces douanières et des ressortissants bissau-guinéens ont fait un mort et quatre blessés. D’après certaines informations, la police aurait aidé les éléments des Douanes à faire face à la colère des manifestants. Le bureau des Relations publiques de la police nationale a fait un communiqué pour nier toute responsabilité dans les événements qui se sont passé dans le département de Vélingara.

« La Police Nationale, suite aux incidents qui se sont produits à Nianao situé à la frontière Sénégalo-Bissau- Guinéenne, tient à informer la population en général et la presse en particulier, qu’elle n’est, ni de près, ni de loin, mêlée à cet évènement malheureux. Elle rappelle qu’il n’y a jamais eu de conjugaison d’efforts entre elle et les autres services de sécurité dans ce secteur et qu’aucune patrouille mixte l’impliquant n’y a été déployée », a précisé le chef dudit bureau dans un communiqué.

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom