Afghanistan : Au moins 25 morts dans l’attaque terroriste contre un temple à Kaboul

Des gens pleurent devant un hôpital après qu’une vingtaine de personnes a été tuée par des hommes armés qui ont pris d’assaut un temple sikh-hindou dans le centre de Kaboul en Afghanistan. L’attaque a été revendiquée par le groupe État islamique.

Nouvel attentat en Afghanistan. Des hommes armés ont pris d’assaut, mercredi 25 mars, un temple hindou-sikh du centre de Kaboul. Cette énième attaque contre les minorités religieuses a été revendiquée par le groupe Etat islamique en Afghanistan. L’attentat a tué au moins 25 personnes et fait une quinzaine de blessés, transportés dans des hôpitaux de Kaboul, selon le porte-parole du ministère afghan de la Santé.

« La plupart de ceux coincés à l’intérieur ont été secourus, mais il y a malheureusement des victimes et des morts », a précisé à l’AFP le porte-parole du ministère de l’Intérieur, ajoutant que l’opération pour reprendre le contrôle des lieux « était toujours en cours ». Selon une représentante de la communauté hindou-sikh au Parlement, il y avait « environ 150 personnes dans le temple » où des familles du quartier viennent régulièrement prier le matin. Des photos vues par l’AFP montrent des enfants en larmes évacués par des hommes armés. Des corps, des blessés et une mare de sang sont également visibles.

L’Etat islamique a multiplié les attentats dans la capitale afghane, souvent contre les minorités religieuses. Début mars, il a revendiqué une attaque contre un rassemblement politique de la minorité hazara, dont les membres sont très majoritairement chiites. Une trentaine de personnes avaient alors été tuées. En juillet 2018, le groupe avait revendiqué une attaque suicide à Jalalabad visant des sikhs et hindous afghans et tuant 19 personnes. Environ 1 000 sikhs et hindous vivent en Afghanistan, un pays presque entièrement musulman.

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom