Air Sénégal SA : Tout ce qui brille n’est pas de l’or (Par Meissa Ndiack Seck, Expert en Transport aérien)

L’immatriculation F – WWCM , que nous remarquons sur la photo, à la queue de cet  avion Airbus A330NEO supposé être celui de Air Sénégal SA, n’est ni Sénégalaise (6V -xxxx), ni Maltaise (9H -xxxx) . Elle est Française.

Le code de l’aviation civile indique que pour la France :

  • la marque de nationalité est représentée par la lettre majuscule « F » (foxtrot) ; elle précède la marque d’immatriculation ;
  • la marque d’immatriculation comprend un groupe de quatre lettres ; elle est séparée de la marque de nationalité par un tiret.

WWNN  est une immatriculation provisoire utilisée par les constructeurs aéronautiques, pour les essais en vol.

En ce qui concerne l’immatriculation d’un avion, à Malte, il faudrait d’abord savoir qui est réellement propriétaire de l’avion. Si l’avion est immatriculé à Malte, c’est qu’il est acquis en leasing et le leaser a imposé Malte comme pays d’immatriculation, pour protéger ses intérêts. Malte étant une plateforme financière européenne.

De nos jours, la majorité des compagnies aériennes ne sont plus propriétaires de leurs avions mais les louent à des organismes financiers.

Les hautes instances de la Finance ont jugé, probablement, qu’il serait hasardeux pour l’État Sénégalais d’acquérir deux A330 néo à 170 millions d’euro pièce soit 111,5 milliards de FCFA pièce, sans garantie de rentabilité.

La vérité affranchit et il n’y a pas de honte a reconnaître ses erreurs pour y apporter les corrections nécessaires.

Le pays gagnerait énormément si la Tutelle et la Direction générale d’Air Sénégal associent les Experts nationaux (Anacim, Aerotech Sa) habilités dans la constitution et la finalisation des dossiers sur l’aéronautique.

Meissa Ndiack Seck
Consultant Formateur certifié Amadeus
Expert commercial en Transport aérien

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom