ALERTE ! A Sicap-Mbao, les populations ont saccagé deux ambulances qui voulaient enterrer une victime de la COVID-19 dans leur cimetière

C’est l’incompréhension à Diamaguene Sicap Mbao, une banlieue située dans la Région de Dakar. Alors que les pouvoirs en place mettent tous leurs efforts afin de lutter contre la stigmatisation des victimes de la COVID-19 au Sénégal, les populations de cette contrée  se sont opposées à l’inhumation d’un des leurs décédé du nouveau coronavirus allant jusqu’à détruire l’ambulance des sapeurs qui transportait le corps et celle de la croix rouge qui l’accompagnait.

Les populations de Diameguène Sicap-Mbao se sont opposées à l’enterrement d’une personne décédée de la Covid-19. Conséquence : elles ont saccagé les ambulances de la croix rouge et des sapeurs-pompiers. Abdou Samath Diouf qui a accompagné la dépouille se dit scandalisé.

« La situation est très grave aujourd’hui au niveau de la commune de Diamguène Sicap-Mbao. Il y a un citoyen sénégalais qui habite la localité qui a perdu la vie il y a de cela trois jours à l’hôpital de Pikine et les tests réalisés sur le corps de la victime sont revenus positifs. Cependant, toutes les dispositions nécessaires ont été prises pour l’enterrer au niveau du cimetière de Diameguène. Mais à notre grande surprise, les populations de ladite localité sont venues nous barrer la route et saccager les ambulances de la croix rouge et des sapeurs-pompiers. Actuellement les agents de la croix rouges et les sapeurs-pompiers sont en danger”. 

Par ailleurs, il interpelle les autorités à trouver une solution face à ce problème qui commence à s’imposer dans les cimetières.

“L’Etat doit prendre ses responsabilités pour que ça cesse. On a avisé toutes les autorités. Donc elles devaient prendre leurs responsabilités et assurer la sécurité des gens », regrette-t-il.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom