ALERTE TERRORISME ! Un syrien arrêté à Karang à la frontière entre le Sénégal et la Gambiei

Une nouvelle arrestation a été faite à la frontière entre le Sénégal et la Gambie. En effet, les forces de l’ordre sont tombées sur un homme de nationalité syrienne qui voulait passer par Karang avec un faux passeport malaisien. Malheureusement, il se fera prendre. 

Le Sénégal, est l’un des rares pays frontaliers avec le Mali qui n’a pas été touché par le phénomène de terrorisme. Ces dernières temps, les arrestations de personnes soupçonnées de préparer des attentats ou de collaborer avec les terroristes au Sénégal se sont multipliées. 

Le mois passé, la Division des investigations criminelles (Dic) avait cueilli Muhammed Adamu qui se proclame ambassadeur d’Aboubakar Shekau, le chef de Boko Haram. Il a été placé en garde en vue pour terrorisme.

Muhammed Adamu a reconnu d’ailleurs avoir fréquenté Makhtar Diokhané condamné à 20 ans de travaux forcés pour sa proximité avec Shekau, chef du mouvement terroriste. Selon nos confrères du journal «Libération », ce dernier, qui faisait des prêches pour les combattants du mouvement terroriste, avait vécu au Nigeria puis en Mauritanie avant de revenir au Sénégal où il a séjourné à Kaolack et ensuite Tambacounda, sur indication du jihadiste Moussa Mbaye tué sur le théâtre des opérations.

Lors de son interrogation, sous le régime de la garde à vue, Muhammed Adamu s’était présenté comme ambassadeur de Boko Haram, selon nos confrères.

Pour lutter contre ce phénomène, les Etats ciblés devraient mettre en place des dispositifs sécuritaires beaucoup plus solides. Cela leur permettrait de ne pas avoir la vision floue lorsque ce genre de situation se présenterait à nouveau.

Selon le quotidien Libération, l’individu suspect arrêté à Karang serait fiché par Interpol.

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom