Allemagne : Une adolescente poignarde à mort son frère de 3 ans avant de laisser un message avec le sang de l’enfant

Une adolescente de 15 ans du nom d’Olivia est accusée d’avoir poignardé à mort son jeune frère, âgé de seulement 3 ans. Puis elle utilise le sang son frère mort,  pour laisser un message horrible à ses parents sur un mur du lieu où elle a commis son acte macabre.

Un garçon de trois ans du nom de Nicolas a été sauvagement assassiné par sa sœur adolescente qui a ensuite utilisé son sang pour laisser un effroyable message à sa maman sur un pan du mur de la chambre.

L’écolière de 15 ans, identifiée comme Olivia, est accusée d’avoir poignardé à mort son jeune frère, Nicolas, avant d’inscrire le message suivant : «c’est ton fils» avec le sang de l’enfant.

Nicolas, trois ans, a été poignardé à mort alors qu’il dormait

Elle aurait poignardé son jeune frère 28 fois alors qu’il dormait dans leur maison située à Detmold, en Allemagne.

Après avoir rédigé son message sanglant, elle fui la maison

La maman horrifiée Agnieszka a découvert la scène avant que sa fille  Olivia ait été retrouvée par la police à six miles de chez elle suite à une chasse à l’hélicoptère.

Olivia risque une peine de 10 ans de détention malgré qu’elle soit adolescente et si elle est reconnue d’avoir commis la boucherie.

La famille a déménagé en Allemagne en 2013 depuis leur ville natale de Lodz en Pologne.

Sa mère Agnieszka a déclaré devant les médias locaux: «Quand j’ai vu son corps dans le lit, j’ai d’abord pensé qu’il dormait, je lui ai caressé les cheveux et j’ai réalisé qu’il ne dormait pas. Il était mort.”

 

Étonnamment, la maman de 46 ans a déclaré qu’elle pardonnait sa fille.

 “C’est mon enfant. Je ne la laisserais jamais seule. Je l’aime par-dessus tout, tout comme mon fils Nicolas”.

“Je veux me tenir à ses côtés et la tenir dans mes bras.”

L’ex-petit ami d’Agnieszka, Dimitri, affirme que: “Agnieszka et moi nous étions séparés trois mois auparavant – Olivia était jalouse du petit et se sentait exclue après la naissance de son demi-frère”

Les rapports indiquent également qu’Olivia gardait fréquemment son frère cadet et que sa mère était choquée d’apprendre que l’adolescente nourrissait «tellement de haine contre» envers son demi-frère cadet.

La police a retrouvé Olivia après sa fuite et elle risque maintenant 10 ans de détention pour mineurs si elle est reconnue coupable

Les procureurs allemands s’attendent à ce que l’affaire soit jugée à huis clos ce mois-ci en raison de l’âge de l’accusée écolière de surcroît.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom