VIDEO – ALLEMAGNE : un véhicule fonce et tue plusieurs personnes à Münster

Un véhicule a foncé sur des piétons, samedi, à Münster, dans le nord-ouest de l'Allemagne. Deux personnes ont été tuées et une vingtaine d'autres blessées, selon les autorités régionales. Le chauffeur s'est suicidé avec une arme à feu.

Une voiture a foncé dans la foule à Münster, dans le nord-ouest de l’Allemagne, samedi après-midi. Son conducteur s’est ensuite suicidé. Au moins trois personnes sont mortes et une vingtaine ont été blessées.

Les infos à retenir : 

  • Un véhicule a foncé dans la foule à Münster, sur la place de Kiepenkerl. Son conducteur s’est ensuite suicidé par balle
  • Au moins deux personnes sont mortes et une vingtaine ont été blessées, dont dix grièvement. 
  • La piste de l’attentat terroriste est pour l’instant exclue par les enquêteurs 

 

Au moins trois morts, des blessés graves

“L’auteur des faits a foncé sur des terrasses de café et de restaurant sur une place du centre-ville”, a indiqué une porte-parole de la police. La place Kiepenkerl, réputée et très fréquentée, était bondée en plein après-midi. Trois personnes sont mortes, dont le conducteur du véhicule.

Des médias allemands indiquent que les victimes sont des serveurs de l’établissement, le “Kiepenkerl”. Vingt personnes ont par ailleurs été blessées, dont “une dizaine grièvement”, selon le ministre régional de l’Intérieur Herbert Reul. Le conducteur a stoppé son véhicule juste après avoir renversé les clients et s’est donné la mort à l’intérieur avec une arme à feu, selon la police.

Un Allemand souffrant de troubles psychiatriques

Évoquant seulement une “attaque”, la police a publié de nombreux appels à la prudence sur les réseaux sociaux avec ces mots : “pas de spéculations”. En fin de journée, le ministre régional de l’Intérieur a affirmé que la piste de l’attentat islamiste était pour l’instant exclue par les enquêteurs. L’enquête va notamment tenter de déterminer si le conducteur a voulu ou non commettre un “meurtre-suicide”, autrement dit emporter d’autres personnes avec lui en se donnant la mort.

Plusieurs médias allemands indiquent que l’auteur de l’attaque souffrait de troubles psychiatriques. Selon la chaîne ZDF, il s’agissait d’un Allemand de 49 ans, qui avait fait une tentative de suicide “il y a peu”. Des perquisitions avaient encore lieu en fin de soirée à son domicile de Münster, non loin du lieu du drame. Les enquêteurs ont aussi découvert un “objet suspect” dans la camionnette et dépêché des experts en déminage pour le neutraliser.

Des précédents en Allemagne

L’Allemagne avait été frappée par un attentat à la voiture bélier en décembre 2016 sur un marché de Noël, qui avait fait douze morts et fut revendiqué par l’organisation État islamique (EI). Son auteur, le Tunisien Anis Amri, avait été tué quelques jours plus tard près de Milan. A la fin du mois de juillet 2017, un demandeur d’asile en passe d’être débouté a tué une personne à coups de couteau dans un supermarché et en a blessé six autres, un acte motivé selon la justice par “l’islamisme radical”. Et fin octobre, la police allemande a interpellé un Syrien de 19 ans soupçonné de préparer un “grave attentat” à la bombe.

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom