Alors qu’il était en liberté provisoire, la Section de Recherche cueille cheikh Gadiaga !

Alors qu’il venait tout juste de bénéficier d’une liberté provisoire après plusieurs mois de détention, Cheikh Gadiaga a été cueilli par la Section de Recherches (SR) ce mercredi.

En effet, hier face à la presse, il avait tenu de graves propos contre certaines autorités religieuses de Touba. On vient de lui notifier qu’il est en position de garde à vue.

Incarcéré pour extorsion de fonds

Le mardi 7 janvier 2020 passé, Cheikh Gadiaga avait été placé sous mandat de dépôt, par le doyen des juges après plusieurs retours de parquet. C’est à la suite d’une plainte de la femme d’affaires Moumy Kébé qui l’accuse d’extorsion de fonds, de publication de données personnelles etc.

Avant l’interpellation de ce matin, à trois reprise, Cheikh Gadiaga avait été écroué par le juge du premier cabinet, presque pour les mêmes faits d’escroquerie.

La première fois, il avait empoché 50 millions de FCfa de Cheikh Amar, prétendant les remettre à Mimi Touré qui aurait des problèmes avant de mettre l’argent dans sa poche.

Jugé et condamné, il avait récidivé encore en tentant de faire chanter des autorités comme le ministre Amadou Bâ, les colonels des Douanes Lamine Sarr et Issa Niang, Papa Maël Diop de l’Ads, entre autres.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom